Etats-Unis : Les 5 pires façons dont les étudiants américains ont payé la fac

Ecrit par

Aux Etats-Unis, la plupart des universités sont payantes et assez chères. meltyCampus te propose 5 histoires d'étudiants américains qui ont financé leurs études de la pire façon qu'il soit !

Ce n'est pas simple de gérer un budget, et lorsque tu fais un emprunt à la banque, tu dois être capable de t'occuper judicieusement de tes comptes. Alors si tu veux faire un prêt à la banque pour financer de longues études, tu dois bien réfléchir. Sur meltyCampus nous avions vu les pires manières de rembourser son prêt étudiant, mais saches qu'aux Etats-Unis beaucoup d'américains sont obligés d'en faire un pour étudier dans une école prestigieuse. En effet, la plupart des universités sont payantes et assez chères, alors certains jeunes ont recourt à des méthodes discutables pour payer... Voici 5 histoires d'étudiants prêts à tout pour faire des études.

5. devenir un cobaye de laboratoire
Etats-Unis : Les 5 pires façons dont les étudiants américains ont payé la fac

Les étudiants sont connus pour trouver des façons créatives de gagner de l'argent, mais peu peuvent rivaliser avec Allison Yochim de la Boston University -qui a été payé pour regarder des images de tortues de mer se battre et de la pornographie hard-core. L'étudiante de dernière année s'est décrit comme un "rat de laboratoire", mais elle a avoué avoir touché plus de 3000 $ en participant à plus de 30 études médicales dans les hôpitaux de recherches de Boston.

4. remporter des concours en mangeant
Etats-Unis : Les 5 pires façons dont les étudiants américains ont payé la fac

Dans l'université du Wisconsin, Eric Dahl est un étudiant en ingénierie informatique. Il est également 3ème au classement mondial des mangeurs d'après le classement du All Pro Eating, même s'il a déjà détenu la 1ère place. "Silo", comme on le surnomme, a déjà gagné 18.000$ pour financer ses études. "Je mange pour mon éducation" disait-il dans notre article qui lui est consacré, "cela m'aidera jusqu'à la fin." Il s'est inscrit en 2011 à la compétition de l'ancien Big Red's Steakhouse de Madison, se demandant pourquoi il devrait payer pour sa nourriture. La règle veut qu'il mange un sandwich "cheesesteak" de 3 livres (1.36 kilogrammes !) en moins de 10 minutes pour ne pas payer la note. Il l'a finit en 5 minutes et 50 secondes, et il s'est ensuite lancé dans l'aventure pour ne plus jamais payer ses repas.

3. être financé par des inconnus
Etats-Unis : Les 5 pires façons dont les étudiants américains ont payé la fac

Corey Arvinger, un étudiant à l'université Howard, a découvert qu'il devait 14.000 $ à sa fac à la fin de l'année 2012. Il a décidé d'amasser de l'argent de façon moderne, il pensait que si 4.000 de ses amis Facebook acceptaient de lui donner 4$, il pourrait revenir à l'école. Avec l'aide d'un ami, il a créé le site Web 4for14000.com pour partager son histoire et demander des dons pour rembourser sa dette et retourner étudier. Les principaux sites, tels que The Huffington Post, USA Today College, The Root direct, Greensboro Nouvelles & Record & HBCU Digest, ont repris l'histoire et Corey a finalement atteint son but.

2. cambrioler une banque
Etats-Unis : Les 5 pires façons dont les étudiants américains ont payé la fac

En 2007, deux étudiants de l'Ohio ont été condamnés à 20 ans de prison pour avoir volé une banque à main armée. Quand ils ont été attrapés, ils ont affirmé qu'ils avaient besoin de l'argent pour payer leurs frais de scolarité. Christopher Avery, 22 ans et étudiant à l'Université de Cincinnati, et Andrew Butler, 20 ans et étudiant à l'Université de Toledo, ont plaidé coupables à deux accusations de vol qualifié et à six chefs d'accusation d'enlèvement. Pour eux, la méthode n'a pas marché...

1. vendre sa virginité aux enchères
Etats-Unis : Les 5 pires façons dont les étudiants américains ont payé la fac

Le marché de la virginité a toujours été florissant, et il connaît un regain d’attention aujourd’hui avec ces étudiantes qui vendent leur innocence sur internet. Vous vous souvenez forcément de Elizabeth Raine, une jeune femme de 27 ans qui a décidé de vendre sa virginité au plus offrant sur internet. Cependant, elle n’est pas la première à se lancer à corps perdu dans ce type de commerce, puisqu’en septembre 2013, une étudiante brésilienne, Catarina Migliori, avait déjà mis sa première fois aux enchères. Malheureusement pour leur pureté, les arnaques sont nombreuses : Catarina Migliori a en effet été victime d’une première arnaque, avant de remettre sa virginité en vente au mois de janvier 2014.