Fusillade en Californie : Les portraits des victimes

Ecrit par

Après la fusillade qui s'est déroulée samedi à Santa Barbara, les proches des 6 victimes ont souhaité leur rendre hommage.

Comme vous l'a annoncé meltyCampus, une fusillade a eu lieu samedi dernier à Santa Barbara, près de la fac de Californie. Elliot Randger, âgé de 22 ans et fils d'un des réalisateurs du film Hunger Games, a provoqué la mort de 6 jeunes avant de se tuer lui-même. Les proches des victimes ont voulu partager la vie de ces étudiants sur le site washingtonpost. meltyCampus partage leurs histoires avec vous : parmi les victimes, il y avait Cheng Yuan Hong âgé de 20 ans, étudiant en licence de Sciences Informatiques. C'était un jeune brillant qui n'hésitait pas à aider son prochain. Il était très timide, silencieux et réservé raconte sa prof de théâtre. Cheng fait partie des 3 étudiants retrouvés morts dans l'appart de Rodger. En janvier, Elliot avait accusé Cheng de vol de bougies, ce dernier avait donc été arrêté quelques heures. Weihan Wang était lui aussi un colocataire d'Elliot, mais planifiait de déménager à cause de ses "pétages de plomb" fréquents. Il allait fêter ses 21 ans en juillet avec ses parents. Originaire de Chine, Weihan étudiait l'ingénierie informatique à l'université de Santa Barbara. Sa mère, Liu Wang l'appelait "la joie de la famille", il a lui aussi été retrouvé mort dans l'appartement.

Fusillade en Californie : Les portraits des victimes
George, Christopher, Katherine et Veronika : Qui étaient-ils ?

George Chen était lui aussi en Sciences informatiques, il avait 19 ans et adorait les enfants. Ses parents sont toujours inconsolables et n'arrivent pas à réaliser que leur fils n'est plus de ce monde. Parmi les étudiantes décédées, il y a Katherine Breann Cooper, 22 ans, une peintre, "petite princesse" d'après ses amis. Elle était diplômée en Histoire d'Art et aimait beaucoup sortir et faire la fête. Les deux dernières victimes sont Christopher Ross Michaels-Martinez et Veronika Elizabeth Weiss. Le premier âgé de 20 ans avait prévu de partir étudier à Londres l'année prochaine. Veronika, elle, avait 19 ans, c'était un garçon manqué fan de sport et de mathématique. Son père a annoncé au journal qu'il n'y a pas eu un jour ou il n'a pas été fier d'elle. On rappelle que ces victimes ont été choisies par Elliot, sans aucune raison si ce n'est de détester la société et en particulier les filles. Dans cette vidéo qui fait froid dans le dos, le tueur s'explique.