Erasmus : Un nouveau programme qui donne envie !

Ecrit par

Le programme Erasmus est synonyme de voyages, d'aventures et de copains (puis aussi de cours...quand même !). Du coup, à meltyCampus, enthousiasmés devant les nouveautés de cette année, on a décidé de vous les faire partager.

Le programme Erasmus affole tout le monde. On vous avait parlé du million de bébés imaginés par les grands romantiques de la Commission européenne. Les mêmes nous ont concocté une petite refonte du programme. Le but ? Permettre à davantage de jeunes d'en bénéficier. Déjà, tous les programmes du même type, mais moins connus (Comenius, Grundvigt, Leonardo da Vinci, Jean Monnet, Tempus, Erasmus Mundus, Jeunesse en action) ont été refondus en un seul, Erasmus+. Beaucoup de jeunes étaient en effet perdus et découragés devant toutes les lourdeurs administratives nécessaires pour partir. La Commission européenne a aussi estimé que le public visé était trop restreint : que des étudiants, la plupart d'une origine socio-professionnelle favorisée. Le programme est donc désormais ouvert aux apprentis, aux bénévoles, aux animateurs, aux enseignants et au personnel universitaire. En plus de ça, une nouvelle politique de la ville a été mise en place pour encourager les jeunes des quartiers défavorisés à partir eux aussi.

Erasmus : Un nouveau programme qui donne envie !

En plus de ça, le budget a été revu à la hausse, une mesure plutôt originale face à la crise qui a interrompu de nombreux financements. Le débat sur la suppression de la bourse au mérite pour une revalorisation des bourses "ordinaires" fait par exemple toujours rage. En plus, ce n'est pas une petite augmentation : 40% supplémentaires, soit 14,7 milliards d'euros ! La France a elle seule met 140 millions sur la table. Mieux, le budget devrait continuer à augmenter chaque année jusqu'en 2020. Les montants de la bourse ont aussi été repensés. Avant, les étudiants touchaient 160€ par mois. Maintenant, en fonction du coût de la vie dans le pays de destination, elle varie entre 150€ et 300€ par mois (450€ pour un stage). Il faut dire aussi qu'économiquement, le programme Erasmus est du pain bénit : les jeunes qui en ont bénéficié ont 60% de chances de plus que les autres d'être embauchés, et leur taux de chômage est plus faible. De là à penser que le programme est la clé pour sortir enfin de la crise dans un futur pas si lointain, il n'y a qu'un pas, qu'on a quand même très envie de franchir !

Source : http://www.digischool.fr/