ENS Louis Lumière : Les conseils pour réussir de Tom !

Ecrit par

L'Ecole Nationale Supérieure Louis-Lumière, est l'une des écoles françaises les plus prestigieuses en terme d'image, de son et de photo. Tom, étudiant cinéphile a réussi le concours de la section 2013 et a livré ses conseils à meltyCampus

L'Ecole nationale supérieure de Louis Lumière, créée en 1926, et placée sous la tutelle du ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche recrute dès bac+2. Mais attention, comme pour la majeure partie des écoles publiques, le concours d'entrée est difficile. Pour cette session 2013, Tom a passé les différentes étapes de la sélection haut la main et vous livre quelques conseils. Tout d'abord, il faut savoir que le jeune homme passait ce concours pour la troisième année consécutive. Loin de se laisser abattre, il a préféré relativiser : ''Le meilleur entrainement pour passer le concours, c'est de l'avoir passé avant''. Attention, cela ne signifie pas qu'il ne faut pas se préparer auparavant. Au contraire, comme nous l'apprend Tom, la sélection est rude ''cette année, seul un candidat sur 23 dans la section cinéma a été admis''. Du coup en amont, il faut vous renseigner sur les épreuves. Pour ce faire, des recherches sur internet sont un bon début '' Vous trouverez des sujets (…) pour quasiment chaque année depuis 2009, avec tout plein de conseils de personnes été admises. Une lecture assez stressante mais super utile'' nous a confié Tom.

Ainsi vous apprendrez que le concours se passe en trois phases de fin Mars à fin Mai avec les résultats en Juin. La phase 1 est un QCM, ayant pour but de tester votre niveau en ''anglais, maths, physiques, chimie, techniques du cinéma et de l'audiovisuel, histoire, actu du cinéma et arts picturaux''. La sélection est rude, car comme nous l'apprend Tom ''quelque soit le nombre de participants (371 cette année)'' seulement '' 82 sont retenus pour la phase 2''. Durant cette deuxième étape, 2 épreuves vous attendent. D'une part, il vous sera demandé, de faire un choix entre 3 pitchs différents et de réaliser un story-board commenté d'une scène que vous aurez imaginé. La deuxième épreuve, écrite elle aussi, consiste à faire une analyse écrite d'un passage de film visionné plusieurs fois. Si vous survivez à tout cela, vous ferez alors partie des 35 candidats à participer à la troisième et dernière épreuve. ''Sur les 35, un tiers passait déjà la phase 3 l'année dernière'' nous a confié Tom. Une ultime épreuve, qui comme beaucoup d'autres concours, se passe à l'oral. Une épreuve souvent redoutée, où les 5 premières secondes peuvent même être décisives.

Trois sous épreuves vous attendent dans l'épreuve. Un oral porte sur l'histoire et l'esthétique filmique ''On pioche un sujet au hasard, on choisit l'une des deux citations présentes sur la feuille et on essaye d'en faire un commentaire '', une sur vos aptitudes artistiques ''On choisit une image parmi un petit lot, puis on en fait une analyse séparée puis comparée, et ensuite on dessine le plan au sol d'une scène qu'on imagine'' et la dernière sur la pratique de l'image ''On dispose d'un petit décor, de lumières, d'un reflex et des membres du jury pour prendre une photo et la commenter.''. Tom le reconnait lui-même ''ma meilleure préparation à l'oral a été de le rater l'année dernière''. Donc ne vous découragez pas, tout comme la première année d'études de médecine et sa loi des doublants, très peu de personnes réussissent le concours du premier coup. Concentrez vous et chassez les mauvaises pensées '' Faut ignorer cette idée qu'on va rater et minimiser l'enjeu de l'épreuve. Les gens autour de nous, qu'on observe bosser étant de parfaits inconnus, on a toujours cette même pensée 'ils sont plus forts que moi'. Faut se dire qu'ils pensent pareil'', nous confie Tom, plein de bienveillance.

ENS Louis Lumière : Les conseils pour réussir de Tom ! - photo
ENS Louis Lumière : Les conseils pour réussir de Tom ! - photo
ENS Louis Lumière : Les conseils pour réussir de Tom ! - photo
ENS Louis Lumière : Les conseils pour réussir de Tom ! - photo