Egypte : Arrestation d'un étudiant pour possession du roman "1984"

Ecrit par

"Big Brother vous regarde". Cette phrase qui dénonce le contrôle des régimes totalitaires n'a jamais été aussi vraie en Egypte. Sur les campus égyptiens, les étudiants ne sont pas à la fête. L'armée utilise les livres qu'ils étudient en cours comme prétexte pour les arrêter.

Il ne fait pas bon d'être étudiant en lettres en Egypte en ce moment. Depuis que le président Mohamed Morsi a été démis en 2013, l'armée est en terrain conquis sur les campus égyptiens. La cohabitation fonctionne mal et les manifestations d'étudiants sont monnaie courante. Comme l'a révélé RFI, Mohamed T. un étudiant de 21 ans a été arrêté aujourd'hui au Caire. Il aurait été interpellé pendant qu'il filmait sans autorisation les forces de l'ordre devant l'université du Caire. Selon le journal favorable au régime Al-Masry Al-Youm, le jeune homme avait en sa possession un exemplaire de 1984.

Egypte : Arrestation d'un étudiant pour possession du roman "1984"

Cet ouvrage de Georges Orwell édité en 1949 dénonce la dictature militaire. Les militaires égyptiens se sont-ils sentis visés ? Une bonne arrestation arbitraire a vite remis les pendules à l'heure. Aussitôt, la nouvelle a couru sur les réseaux sociaux. Entre eux, les étudiants égyptiens s'interrogent avec ironie : ceux qui ont déjà lu 1984 pour le cours de littérature ont-ils commis un crime imprescriptible ? Selon Mokhtar Mounir, avocat d’une association des droits de l’homme, cité par RFI "beaucoup d’étudiants sont arrêtés en possession de romans qui sont ensuite utilisés comme preuve contre eux".

Source : etudiant.lefigaro.fr