Ecoles de commerce : Les BDE sont-ils incontournables pour s'intégrer ?

Ecrit par

Les BDE sont-ils incontournables pour s’intégrer ? Telle est la question que vous, futurs étudiants en école de commerce devez vous posez. Pas de panique, meltyCampus vous dit tout !

Lister BDE, BDA ou BDS : est-ce indispensable pour s’intégrer dans son école de commerce ? A tous ceux pour qui nous parlons chinois, nous allons reprendre depuis le début : le BDE, c’est le bureau des étudiants, le BDS c’est le bureau de sports et le BDA c’est le bureau des arts. Durant la première année en école de commerce, les étudiants qui le souhaitent peuvent rejoindre une liste formée par d’autres étudiants (un peu comme pour les élections municipales) afin de se faire élire à l’issue d’un temps de campagne plus ou moins long. Voilà pour les bases. Le microcosme des écoles de commerce est donc divisée entre deux entités bien distincts : les listeux et les autres. Autant dire, les gens populaires et les nobods. Et maintenant que les provocations sont lancées, ne nous arrêtons pas en si bonne voie. Et plus encore, si vous voulez approfondir les choses, voici un autre débat de fond : le BDE, est-ce un truc de beauf ?

Ecoles de commerce : Les BDE sont-ils incontournables pour s'intégrer ?

Donc voici notre conseil, futurs étudiants en école de commerce : intégrez une liste. Sinon, vous ne serez rien d’autre qu’un malheureux nobod, pris dans une sorte de cucaracha infernale. Pourquoi diable parlons-nous espagnol à présent ? Un peu d’histoire : la cucaracha, c’est un jeu Sud-Américain où deux joueurs posent chacun un morceau de sucre sur une table. Un troisième larron lâche ensuite un cafard sur la table de jeu, et le premier qui voit la bestiole s’emparer de son morceau de sucre gagne. En école de commerce, c’est pareil ! Les nobods sont les cafards, les listeux sont les joueurs, et les morceaux de sucre, ce sont toutes les soirées, les goûters, animations, happenings et autres festivités qu’ils organisent pour inciter les cafards, pardon les nobods, à voter pour eux. Vous avez dit flatteur ?

Ecoles de commerce : Les BDE sont-ils incontournables pour s'intégrer ?

Est-ce si simpliste que cela ? Oui, enfin presque. Ceci dit, pensez aussi qu’être populaire a un prix : des tournées de crêpes interminables à faire à trois heures du matin entre autres, pas plus de trois ou quatre heures de sommeil par nuit pendant tout le temps de la campagne, une légère allergie au nail-art pour le bureau des arts, et nous en passons. Donc finalement, si l’on considère les choses sous cet angle, mieux vaut être un nobod et donc manger les crêpes plutôt que les faire ! Comme quoi, la condition de cafard a du bon, malgré l’allure de l’animal. Le BDE, oui, c’est le moyen incontournable pour s’intégrer, certes, mais en avez-vous vraiment envie ? Voilà une autre question à se poser ! Pour aller plus loin sur les BDE, leurs vidéos de campagne sont irregardables !