Du sexisme dans les Grandes Écoles ?

Ecrit par

Face aux récents incidents survenus à Science Po Bordeaux et à la polémique qui en a découlé, les différentes associations féministes s’expriment, dans la tribune de Rue89…

G.A.R.ç.E.S le collectif féministe de l’IEP Paris et ceux des IEP DE Toulouse et Strasbourg, Les Simone de l’ENS Lyon et Osez le féminisme !31… ont réagi à la sombre affaire de sexisme qui agite l’IEP de Bordeaux. Dans la tribune de Rue89 qui leur est consacrée, les féministes s’expriment avec franchise, sans éviter les sujets tabous et en cassant les idées préconçues à leur égard. Car pour ces défenseurs acharnés des droits de la femme, le combat ne se limite pas à Sciences Po Bordeaux. Le sexisme est partout, et particulièrement dans les écoles de l’élite française : Sciences Po, ENS, et autres… Les associations s’indignent contre des dirigeants qui laissent faire, sans doute pour ne pas entacher le prestige de ces écoles si élitistes…

Du sexisme dans les Grandes Écoles ?

« Messieurs, amenez votre plus belle caisse à outils et préparez-vous à tâter de toutes les chaudières, du modèle russe ou modèle portugais. Mesdemoiselles, choisissez vos plus beaux brûleurs et thermostats pour une soirée où vous serez les pin-ups de nos spécialistes en tuyauteries de tous poils». Il y a plusieurs semaines, le Bureau des Sports de l’IEP de Toulouse organisait une soirée « Plombiers vs. Chaudières ». Sur l’affiche, un jeune plombier en tenue, penché sur les jambes écartées d’une femme. Humour à prendre au second degré pour certains, sexisme pour les associations qui se sont faites entendre à ce sujet. Selon ces dernières, la lutte contre le sexisme et le harcèlement serait donc permanente dans les grandes écoles françaises, sans oublier les écoles moins connues. Dans sa tribune, les associations mettent donc en garde non seulement la Ministre de l’Enseignement Supérieur mais aussi les médias, qui ne parlent que trop peu de ces évènements pourtant fréquents.

Du sexisme dans les Grandes Écoles ? - photo
Du sexisme dans les Grandes Écoles ? - photo