Drogues : Cet ex-étudiant garde des séquelles à vie à cause de l'ecstasy !

Ecrit par

Prendre des drogues pour planer en soirée, c'est une très dangereuse habitude dans les milieux étudiants. Jordy Hurdes a pris la pilule de trop.

C'est une histoire très triste, mais nous avons tenu à la relayer. L'Australien Jordy Hurdes n'a que 20 ans, mais sa vie est déjà irrémédiablement affectée par l'ecstasy. Cette drogue est très commune chez les étudiants qui aiment faire la fête. Sur meltyCampus, nous vous parlions de "Molly" la cousine de l'ecstasy. Vous avez peut-être déjà vu circuler de l'ecstasy sur votre campus. Cette drogue se présente sous la forme de petites pilules psychostimulantes (60 à 150 milligrammes). L'ecstasy libère à haute dose des neurotransmetteurs comme la sérotonine, la dopamine et la noradrénaline dans le cerveau. Résultat, le consommateur vit une espèce de trip hallucinogène. L'ecstasy désinibe, coupe la faim et la sensation de fatigue... mais provoque également des palpitations cardiaques, des crampes musculaires et de la mâchoire, une augmentation de la température corporelle et une déshydratation sévère. Certains en gardent des séquelles à vie. Cet automne, Jordy Hurdes a pris la pilule de trop. Il a été hospitalisé en urgence. Le 21 novembre 2015, il a posté une vidéo sur Facebook pour mettre en garde les jeunes fêtards comme lui. Attention, ces images peuvent choquer.

Drogues : Cet ex-étudiant garde des séquelles à vie à cause de l'ecstasy !

La vidéo a été vue 2,4 millions de fois sur Facebook. Jordy Hurdes est de retour chez lui, mais dans quel état ! Il tremble constamment, et s'exprime avec difficulté. Son discours est haché par un important bégaiement. Ce sont "les ravages de la drogues" comme il le dit lui-même. Jordy ne veut pas attirer la pitié, mais mettre en garde les autres jeunes. Après son diplôme de l'université catholique de Gallen (Wangaratta, côte sud-est de l'Australie) en 2013, cet ex-étudiant n'a pas arrêté de faire la fête sous euphorisants. Une pilule à 25 dollars australiens (environ 17 euros) a gâché son avenir en trois minutes. "Sortir et s'amuser, c'est très bien. Prendre des drogues en soirée (pilules, acides ou ecstasy) peut vous sembler marrant. Vous ne savez pas que votre vie peut basculer. Pour ma part, j'ai de la chance d'être encore en vie. Maintenant, je souffre de bégaiement et de trémulations permanentes à cause des dommages cérébraux et nerveux. Je vous en prie, ne choisissez pas l'option "divertissement pas cher". Vous n'avez pas idée de ce qui peut arriver. Si mon témoignage peut au moins toucher quelques personnes, mon exemple aura sauvé des vies" déclare Jordy sur Facebook. La drogue est un poison, que ce soit du cannabis synthétique ou n'importe quoi d'autre. Pensez aux conséquences pour vous, vos proches et votre famille. Prenez soin de vous. Que pensez-vous de cette histoire ?

Source : Facebook