Dreamy, Marie Spénale : les blogueuses nous parlent de leurs études (Vidéo)

Ecrit par

À l'occasion du Festiblog 2012, meltyCampus a rencontré deux blogueuses BD, que la vie étudiante a bien marqué. Elles s'appellent Marie Spénale et Dreamy.

L'une est réservée, l'autre est très avenante. La première est toujours étudiante, la seconde l'a été à e-artsup. Marie Spénale et Dreamy sont très différentes, mais elles sont comme point commun d'être passionnées par le dessin, et d'avoir été révélées par leurs blogs BD, qu'elles représentaient lors du dernier Festiblog, qui s'est tenu à Paris. Chez meltyCampus, on a voulu savoir comment elles liaient, ou avaient lié, blog, bande-dessinée, et études. Leurs parcours sont évidemment très différents, et c'est ce qui nous a intéressé. Marie, 20 ans, tient des blogs depuis son adolescence. Passionnée de dessin, c'est donc tout naturellement qu'elle s'est tournée vers l'école des Gobelins, où elle est désormais étudiante en multimédia. "Ça m'intéressait parce que c'était en alternance" nous explique-t-elle.

Dreamy, elle, a connu les blogs BD par l'intermédiaire... du Festiblog ! Mais cette année, c'était à elle de représenter son site et de dédicacer. Mais au fait, pourquoi faire un blog ? "Pour avoir des avis sur ce que je fais" nous répond Marie Spénale. "C'est aussi une vitrine pour le monde professionnel". Effectivement, son blog lui a permis de faire ses premiers pas dans le monde du travail. Marie a eu ainsi l'opportunité d'illustrer pour Bayard, de gagner le prix de la révélation blog à Angoulême, et d'être invitée au Festiblog. Après ses études, elle aimerait bien "travailler en free-lance. Ce qui m'effraie, c'est l'entreprise" nous confie-t-elle. On lui souhaite donc une bonne continuation dans ses études, qui n'ont pas l'air de lui déplaire ! "Les Gobelins, c'est cool" se réjouit Marie. "C'est presque dommage d'être en alternance et de ne pas profiter plus des cours !". Des parcours très différents de celui de l'étudiant de 23 ans qui a publié Laudrec, Mélodie Anonyme.