Diplômé de Harvard, il est devenu SDF à Washington !

Ecrit par

Un homme diplômé de droit à Harvard est devenu un sans-abri dans la capitale américaine. meltyCampus vous en dit plus sur cette histoire touchante.

Vous le savez tout aussi bien que nous, les diplômes sont des clés pour les portes du monde professionnel. Découvrez d'ailleurs quel diplôme vous rendra riche. Mais dans certains cas, même le meilleur des passe-partout n'est d'aucune utilité. À 67 ans, Alfre Postell est un SDF. Il ère dans les rues de Washington à la recherche d'un abri pour la nuit et d'un peu de générosité de la part des habitants. Malheureusement, il n'est pas le seul dans ce cas au sein de la capitale américaine. Mais si son histoire a retenu l'attention du Washington Post, c'est pour une raison inattendue. Ainsi en avril dernier, il comparaissait devant un tribunal. Le juge Thomas Motley lui sert alors le discours habituel : "Vous avez le droit de garder le silence. Tout ce que vous direz, hormis à votre avocat, pourra être retenu contre vous". Mais la réponse de l'homme a pris tout le monde de court. "Je suis avocat" a-t-il lancé.

Diplômé de Harvard, il est devenu SDF à Washington !

Et en effet, il a obtenu un diplôme de droit de l'université d'Harvard, passé l'examen du barreau et prêté serment au Constitutional Hall en 1979. Alfred Postell a même étudié aux côtés du juge Thomas Motley. Alors comment expliquer une telle déchéance ? L'homme souffre de graves problèmes de santé dus à une schizophrénie. Un véritable gâchis lorsque l'on sait qu'Alfred possède aussi un diplôme en économie à l'Université du Maryland et un autre en comptabilité au Strayer College. Sa mère de 85 ans ne comprend toujours pas ce qui a pu se passer. S'agirait-il d'une histoire de cœur avec une femme qui a mal tourné ? C'est en tout cas ce que pense la maman du sans-abri le plus diplômé de Washington. Voilà une histoire d'une triste ironie. Comme quoi, étudier à Harvard comme cette jeune fille de 11 ans, n'est pas une garantie en soi de réussir sa vie. Que pensez-vous de cette histoire ?