Quenelle d'Anelka : L'UEJF et la grande mosquée condamnent

Ecrit par

La "quenelle" du footballeur Nicolas Anelka continue de choquer et crée la polémique. La Grande Mosquée de Paris et l’Union des étudiants juifs de France ont condamné ce geste contre le système, "dédicace" à Dieudonné. meltyCampus vous en dit plus.

La "quenelle" de Nicolas Anelka, lors de son premier but en championnat d’Angleterre avec le club de West Bromwich Albion, a été condamnée dimanche 29 décembre par la Grande Mosquée de Paris et l’Union des étudiants juifs de France (UEJF). Dans un communiqué, signé par Dalil Boubakeur, recteur de l'Institut musulman de la Grande Mosquée de Paris, celle-ci qualifie la "quenelle" de "geste hybride entre le salut nazi et le bras d'honneur inversé", ajoutant que le sport représente "des valeurs hautement humanistes et universelles de paix, de convivialité et de fraternité", nous rapporte le Nouvel Observateur. Dans un autre communiqué, l’UEJF a dénoncé "la lâcheté du soutien de Nicolas Anelka à Dieudonné", assurant "qu'à l’instar de Dieudonné qui se cache sous le masque de l’humour, les personnes qui miment le geste de la quenelle n’assument pas leur antisémitisme". Ce geste, inventé par l'humoriste Dieudonné dont vous a déjà parlé meltyCampus, est effectué bras tendu vers le bas tandis que la main de l'autre bras est portée à l'épaule. Il a été qualifié d'antisémite par le ministre de l'Intérieur Manuel Valls. Et ce dernier a annoncé vouloir interdire les spectacles et réunions publiques de l'humoriste, à cause de propos tenus contre des journalistes juifs. Tout le monde semble s'accorder, même le président de l'UMP Jean-François Copé sur Twitter : "Soutien total à la décision de M. Valls. Assez de ce silence convenu devant l'antisémitisme de Dieudonné et de ceux qui le cautionnent".

Plus d'actu sur DieudonnéDieudonné : Le chant du cygne noirDieudonné : Ces étudiants qui sont fans...

La quenelle d'Anelka par 20Minutes

La Grande Mosquée de Paris poursuit : "Nous souhaitons pareillement, que les actes ou écrits islamophobes d’incitation à la haine raciale qui émaillent tristement l’actualité soient vigoureusement condamnés par tous au nom de l’antiracisme et de nos valeurs républicaines communes dans le respect de toutes les religions au sein de notre République laïque". Samedi, la ministre française des Sports, Valérie Fourneyron a écrit sur son compte Twitter : "Le geste d'Anelka est une provocation choquante, écœurante. Pas de place pour l’antisémitisme et l’incitation à la haine sur un terrain de foot." De son côté, le principal intéressé défend son geste sur Twitter : "cette quenelle est une dédicace à Dieudonné. En ce qui concerne les ministres qui donnent leurs propres interprétations de ma quenelle, signification de quenelle : anti-système. Je ne sais pas ce que le mot religion vient faire dans cette histoire !" Mais pour l'Union des étudiants juifs de France, "Anelka déshonore aujourd’hui les valeurs du sport". Et même si certains étudiants sont encore fans de l'humoriste ou du joueur de foot, il semble que cette "quenelle" soit le geste de trop. Pensez-vous que Nicolas Anelka va être suspendu ?