Des étudiants membres de l’Ordre du Bitard se rassemblent à Poitiers

Ecrit par

Du 7 au 13 avril se déroule la 69ème semaine estudiantine à Poitiers. Au programme : math, sport, littérature, histoire-géo, musique et surtout apéro ! Retour sur cet ordre bien mystérieux avec meltyCampus.

L’Ordre du Bitard est une association créée en 1922 pour "donner vie à l’héritage orgiaque et pantagruélique laissé par Rabelais, étudiant de Poitiers en 1431" selon les informations relayées par Le nouvelle Observateur. Chaque année, au printemps, a lieu une semaine festive toujours nommée 69e Semaine Estudiante dans la ville de Poitiers rebaptisée Bitardbourg pour l’occasion. Cette fête suit un protocole bien précis. Tout d’abord les membres de l’ordre, composé d’étudiants qui portent plus au moins bien la faluche (photo), doivent se retrouver devant la fontaine, de l’église Saint-Porchaire, lieu où l’eau a été transformée en vin. Cette année c’est Alexandre, Grand Maître de l’Ordre du Bitard qui organise les festivités. Il devra dès lundi réaliser la tournée des amphis pour inviter les étudiants à l’apéro qui se déroulera mardi. Ce dernier démarrera officiellement les festivités. Mercredi midi les participants iront festoyer à la Pierre-Levée devant l’église Saint-Porchaire. Jeudi un rallye étudiant se déroulera sur le campus.

Comme le veut la tradition, Alexandre devra rendre visite, vendredi, aux autorités comme la mairie, le commissariat, le rectorat et l’université. Ces festivités se clôtureront avec la traditionnelle chasse du vénéré Bitard, samedi, dans les bois de Ligugé. Celui qui le trouvera deviendra le Grand Bitardier, protecteur du Vénéré et garant de la gent noviciale, pour un an. C’est la plus haute distinction de l’ordre. Nous y trouvons ensuite, le Chantre, l’Escriturier, l’Intendant, le Sommelier et l’argentier. Le thème de cette année est d’après Alexandre : " Notre priorité, c’est l’éducation ", en rajoutant, sur le site centre-presse, " ça sera le fil conducteur des soirées qu’on organise dans différents bars de la ville ". Si vous n'êtes pas convaincu d'intégrer cet ordre, nous nous invitions à lire 5 bonnes raisons d'en faire partie.