Des bitcoins gratuits pour les étudiants du MIT

Ecrit par

Deux étudiants du MIT ont offert pour 100 dollars de Bitcoin à tous les étudiants de premier cycle de l’Institut de Technologie du Massachusetts ! meltyCampus vous en dit plus !

Le site theguardian nous révèle que Jeremy Rubin et Daniel Elitzer, deux étudiants à l’université MIT, ont décidé d’offrir aux jeunes en premier cycle de cette fac des Bitcoins. Et ça grâce aux 500 000 dollars collectés pour étudier l’utilisation de cette monnaie. Le but précis de ces 500 000 dollars ? Evaluer l’intérêt du Bitcoin (monnaie numérique et dématérialisée) dans un environnement où elle est considérée comme une devise comme les autres. En donnant cet argent aux étudiants, Jeremy Rubin et Daniel Elitzer espèrent favoriser l’innovation :"Nous voulons lancer un challenge à certains des esprits techniques les plus brillants d’une génération" explique ce dernier, "quand ils arriveront sur le campus, tous auront accès au Bitcoin. Quelles inventions vont-ils trouver pour les utiliser ?". Les bénéficiaires pourront s'en servir comme ils le souhaitent, à part les convertir en dollars. Jeremy Rubin et Daniel Elitzer voient dans cette monnaie numérique, l’avenir de l’argent, grâce notamment au fait qu’elle soit infalsifiable. Ces deux étudiants ont une bonne expérience du Bitcoin malgré leur jeune âge.

Des bitcoins gratuits pour les étudiants du MIT

Le premier a créé Tidbit, projet visant à remplacer la publicité en ligne par l’extraction de Bitcoin, tandis que le second est le président et fondateur du Bitcoin Club MIT, qui permet aux personnes d’échanger des idées et des conseils sur cette monnaie virtuelle. Quoi qu’il en soit, cette dotation est saluée par l’ensemble du corps professoral qui y voit une vraie possibilité pour les étudiants de monter des projets viables. Malgré ses défauts, le Bitcoin est soutenu activement par beaucoup de "pirates", de codeurs et d’ingénieurs dans le monde. Ces derniers pourront développer la cryptographie de cette monnaie virtuelle. A l’heure actuelle, des facultés comme celle de Chypre, acceptent les Bitcoins pour régler les frais de scolarité.