Danemark : Un étudiant expulsé pour avoir trop travaillé !

Ecrit par

C'est un véritable plaidoyer contre le zèle au travail. Un étudiant immigré a été expulsé... parce qu'il avait dépassé son quota d'heures de travail.

Dans la catégorie VDM étudiante, nous avons trouvé le lauréat 2016. Marius Youbi (30 ans) étudiait l'ingénierie à l'université d'Aarhus, dans le nord-est du Danemark. Originaire du Cameroun, le jeune homme travaillait à temps partiel comme agent d'entretien pour payer ses études. En tant qu'immigré et avec son visa étudiant, Marius n'avait droit qu'à un quota de 15 heures de travail hebdomadaire. Hélas pour lui, il l'a occasionnellement dépassé nous révèle Le Point. Tenez-vous bien, il avait travaillé... 1h30 en trop. Le Danemark est un pays procédurier. L'administration a donc envoyé un arrêté, lui enjoignant de quitter le Danemark au plus tard le 8 janvier 2016. La mort dans l'âme, Marius a dû faire ses bagages. Les choses ont bien tourné pour lui qui était en règle, que pour ces 4 étudiants sans-papiers. "Mon travail est gâché. Quatre ans et demi sont partis en fumée. J'ai construit quelque chose ici au Danemark. J'y ai beaucoup d'amis, de la famille que je laisse derrière moi. C'est difficile de dire au revoir à tant de choses" a déclaré l'étudiant dans une interview à la Radio danoise.

L'université d'Aarhus avait pourtant plaidé en sa faveur. "Marius Youbi est l'un de nos meilleurs étudiants" avait écrit le recteur Brian Bech Nielsen dans une lettre adressée en décembre à l'administration. La fac a insisté auprès des services de l'immigration pour qu'ils reconsidèrent leur décision, mais en vain. Les lois danoises sont conçues pour dissuader l'immigration, et ne souffrent aucune exception ni régime de faveur. Jesper Wodschow Larsen, porte-parole de l'agence danoise pour l'immigration, s'est contenté de relever que l'expulsion s'était déroulée "conformément aux règles en vigueur." Une démarche parfaitement légale, mais un véritable hymne à la paresse. Ce n'est pas comme si l'étudiant avait acheté des papiers, comme dans cette école de commerce parisienne. Choquée, la fac a permis à l'étudiant de passer ses examens du semestre en avance. Il les a réussis avec brio. Marius Youbi garde l'espoir de revenir plus tard au Danemark, pour obtenir son diplôme. Que penses-tu de cette histoire ?

Source : Le Point