Covoiturage : Découvrez le projet Campus Car !

Ecrit par

Les transports pour les étudiants sont souvent synonyme de grosse galère. Ces étudiants franc-comtois développent un projet de covoiturage étudiant. meltyCampus t'en dit plus :

Que faire lorsqu'on se rend en voiture à l'université et qu'il n'y a pas une place pour se garer ? Réponse, créer un service de covoiturage pour les étudiants comme à Nanterre Paris X. Le projet Campus Car est né pendant l'année 2013-2014 dans l'esprit de quatre étudiants franc-comtois, inscrits en DUT Métiers du multimédia et de l’internet (MMI) à l’IUT Belfort-Montbéliard. L'année dernière, ils ont validé leur concept et développé quelques fonctionnalités. Pour cette année 2014-2015, l'équipe s'est renforcée. Elle compte cinq personnes, Aurélien Pernot (chef de projet et développeur), Estelle Gauthier (graphiste), Denis Tran (graphiste), Arnaud Lustrat (communication éditoriale) et Jean-François Jardon (développeur). Campus Car sera bientôt disponible pour sa phase d'essai. "La valeur ajoutée de ce projet réside dans le fait que c’est un projet développé à l’échelle locale, sur les deux villes qui accueillent les deux campus de l’IUT Belfort-Montbéliard" a déclaré Xavier Senente, directeur des études du département MMI, à L'Actu, journal étudiant de l'université de Franche-Comté. Les étudiants présentent leur projet dans cette vidéo :

L'aventure n'est pas terminée et beaucoup reste à faire. Dans le cadre de la politique Eco-campus 2020 de l'IUT, Campus Car est inscrit au Green Tic Campus Challenge. Ce concours consiste à rendre les universités plus "durables" grâce aux nouvelles technologies. Campus Car concourt dans la catégorie "gestion environnementale du campus". Dans un questionnaire distribué sur le campus, la principale crainte exprimmée par les utilisateurs était de ne pas trouver le covoitureur idéal. Campus Car sera réservé aux usagers du campus, pour rendre le service "plus convivial". Élèves, professeurs et personnel de l'IUT pourront se connecter à la plateforme grâce à leurs identifiants LDAP. Le service a été conçu pour être sûr, pratique, économique et écolo. "Si on pouvait diviser par deux le nombre de véhicules à l’IUT, ce serait un bon début. Il faudrait ensuite arriver à être quatre personnes par voiture. Et pourquoi pas développer le projet sur l’ensemble de l’université de Franche-Comté, voire l’UBFC" explique Arnaud Lustrat.