Congo : Ils échouent à leur examen et brûlent l'école !

Ecrit par

Déçus de ne pas avoir réussi leur examen, des étudiants congolais ont incendié leur école. Plus d’explications avec meltyCampus.

Mardi 29 juillet 2014, des étudiants de Kolwezi, ville du Katanga dans le sud de la République démocratique du Congo ont décidé de brûler leur école, l’Athénée Royal, suite à un taux d’échec particulièrement élevé à l’examen d’Etat, équivalent du baccalauréat. France 24 rapporte que sur 129 candidats, seulement deux ont été admis ! Et parmi ceux qui ont échoué, certains avaient déjà passé l’examen l'année dernière. Pour certains, ce serait la quatrième fois qu’ils auraient échoué à l’examen. D’après un témoin de l’incendie, Didier Katshongo, un ingénieur en métallurgie à Kolwezi, il semblerait que les écoles de cette ville aient mauvaise réputation. Il indique que les frais d’inscriptions sont faibles (27 euros) mais qu’en contrepartie, l’enseignement y serait de moins bonne qualité qu’ailleurs.

Congo : Ils échouent à leur examen et brûlent l'école !

Vendredi 1er août 2014, la douzaine d’élèves interpellés ont été présentés devant le tribunal de grande instance de Kolwezi. Certains affirment avoir donné des pots- de- vin au préfet des études de Kolwezi en échange de la promesse d'être admis à leur examen. Face à l’échec, ils ont décidé de brûler l’établissement. Ces accusations sont niées par le préfet. L’incendie a été maîtrisé même si d’après des journalistes locaux, l’Athénée Royal serait détruit à 30%.