Colocation : Les conseils avant de démarrer

Ecrit par

Obligations financières, besoin d’espaces ou envie de rester entre amis, être étudiant à Paris rime souvent avec colocation. Quelques astuces pour ne pas se faire avoir…

On vous en parlait il y a quelques jours : chez les étudiants la colocation, c’est en vogue ! Et particulièrement à Paris, où les prix des loyers atteignent des plafonds pour des appartements minuscules : "700 euros pour 17m², sans les charges, ce n’est vraiment pas donné !" s'indigne une étudiante. Face à ces loyers excessifs, les étudiants sont de plus en plus nombreux à se rabattre sur la colocation. Elle permet en effet d’avoir un appartement plus grand et moins cher. Attention toutefois à la vie en communauté qui peut réserver quelques mauvaises surprises. Entre les problèmes avec son proprio et les charges à régler, la colocation n’est pas forcément de tout repos !

Colocation : Les conseils avant de démarrer

Première étape : bien choisir son ou ses colocataire(s). Car il ne faut pas oublier que souvent, une clause de solidarité financière lie tous les locataires et leurs garants. En clair, si jamais un des colocataires n’assume pas sa part de loyer, ce sont ses parents ou ceux des autres locataires qui devront s’en charger. De plus, le partage des charges doit rester équitable et ne pas être motif de disputes. Prudence donc, lorsqu’on choisit ses futurs colocataires : mieux vaut des inconnus très rigoureux que des amis un peu laxistes…Deuxièmement, la vérification minutieuse du contrat de location. Aucune règle n’encadre la colocation proprement dite. « Un contrat de colocation est entièrement personnalisable » insiste Manuel Ravier, cofondateur de l’agence Immojeune, joint par Le Parisien.

Colocation : Les conseils avant de démarrer

Enfin dernière étape : la caution. La caution ne peut être récupérée dans son intégralité que lorsque le logement est entièrement libéré. Ainsi, si vos colocataires partent à l’étranger, vous avez vite intérêt à trouver du monde pour les remplacer ! Certains acceptent de payer leur loyer tant que personne ne les a remplacés dans l’appartement. D’autres se chargent eux-mêmes d’amener une personne de remplacement, souvent dans la capitale pour un court séjour. De nombreux arrangements se font ainsi entre étudiants, parfois même sans que les propriétaires soient avertis. Un véritable réseau entre étudiants…

Colocation : Les conseils avant de démarrer
Colocation : Les conseils avant de démarrer