Colocation : 10 trucs qui prouvent que tu vis en coloc

Ecrit par

Quand on prend une coloc, on s’imagine monts et merveilles, mais en réalité c’est autre chose. On se rend vite compte des bons côtés de la vie chez les parents, et oui il n’y a plus personne qui fait à manger ou qui étend le linge. Maintenant, c’est à toi de t’occuper de tout ça.

L’indépendance pourrait rimer avec tâches ménagères. C’est le principal point noir de la colocation, et si, en plus, tu es avec ton colocataire (qui fait partie des cinq types de coloc que tu auras à la fac) deux grosses feignasses, l’appartement peut vite devenir une porcherie. C’est la réputation, peut être à tord, qu’ont les logements occupés par les étudiants. On est tous pareils, feignant sur les bords lorsqu’il s’agit de garder notre petit nid douillet nickel chrome. Comme tout le monde, tu fais le ménage lorsque des invitées viennent. On ne va pas se le cacher, on est entre nous. Lorsqu’on reçoit une fille, on nettoie tout afin qu’elle ne soit pas dégoûtée par notre appartement. Il faut quand même lui donner envie de revenir.

1 La vaisselle
Colocation : 10 trucs qui prouvent que tu vis en coloc

Très vite, la vaisselle peut former un tas haut comme la tour Eiffel. Tu remarqueras des réactions chimiques très intéressantes lorsque tu laisses de l’eau croupir dans le fond d’une casserole. Nous n’en dirons pas plus, fais l’expérience chez toi.

2 Les poubelles
Colocation : 10 trucs qui prouvent que tu vis en coloc

Comme pour la vaisselle, un tas peut se former assez rapidement dans la cuisine. On se croirait à Marseille. Généralement lorsqu’il faut les descendre, tu essaies de faire un seul voyage malgré les 10 sacs-poubelle.

3 La définition de propreté a légèrement changé
Colocation : 10 trucs qui prouvent que tu vis en coloc

Qu’on se le dise ! Il est impossible de récupérer une plaque, les joints dans la salle de bain sauf si tu acheté un produit tellement corrosif qu’il attaque ta peau jusqu’aux os. Tu peux passer des heures à frotter la trace de gras, ça ne partira pas.

4 Le micro-ondes ne se nettoie pas
Colocation : 10 trucs qui prouvent que tu vis en coloc

Au fil des mois, tu remarqueras que l’intérieur de ton micro-ondes a légèrement changé. Tu peux même savoir ce que tu as mangé en regardant les éclaboussures. Petit veinard !

5 Un frigo éternellement vide
Colocation : 10 trucs qui prouvent que tu vis en coloc

Tu n’y peux rien, c’est comme ça. Quand tu es en colocation, ton frigo est tout le temps vide. Il y a quelques aliments, enfin tu penses que c’est ça, qui se battent en duel.

6 Où ranger les courses ?
Colocation : 10 trucs qui prouvent que tu vis en coloc

Après avoir jeûné pendant des jours, tu t’es enfin décidé d’aller faire les courses et pour le coup tu n’y es pas allé de main morte. Seul problème : le rangement. Tu as tellement acheté de produits que tu as nulle part où les mettre. Te voilà bien embêté surtout pour le surgelé.

7 Les cadavres des bouteilles
Colocation : 10 trucs qui prouvent que tu vis en coloc

Dans tout bon appartement de jeunes, il y a une rangée de bouteilles vides qui pourrait faire pâlir n’importe quel alcoolique.

8 Se faire ôter le pain de la bouche
Colocation : 10 trucs qui prouvent que tu vis en coloc

Tu gardais jalousement le dernier bout de fromage, caché derrière les légumes, mais tu t’es rendu compte que ton coloc est passé avant toi…

9 La cuisine peut accueillir 20 personnes
Colocation : 10 trucs qui prouvent que tu vis en coloc

Alors que ta cuisine fait 1 mètre carré, 20 personnes arrivent à rentrer dedans pour faire la cuisine pour ton apéro dînatoire. D’un côté, tu es content parce que tu vas enfin bien manger, mais d’un autre côté tu te dis : " toute la vaisselle que je vais devoir faire ! "

10 L'étendoir
Colocation : 10 trucs qui prouvent que tu vis en coloc

Le seul endroit où tu peux étendre ton linge c’est en plein milieu de ton « salon ».