Classement de Shanghai 2013 : Les universités françaises toujours à la traîne

Ecrit par

C'est LE classement universitaire le plus attendu de l'année. Le classement de Shanghai n'est une fois de plus pas tendre avec les universités françaises. Zoom avec meltyCampus.

Harvard, Stanford, Berkeley, MIT, Cambridge... On commence à avoir l'habitude : les universités qui monopolisent le haut des classements universitaires sont soit américaines, soit britanniques. Difficile de dire que cela n'est pas mérité mais pour la France, la pilule reste difficile à avaler : dans l'édition 2013 du classement de Shanghai, qui liste les 500 meilleures universités au monde, les facs françaises restent sous-représentées. Aucune ne se trouve dans le top 10, ni même dans le top 20. Il faut, comme l'année dernière, attendre le 37e place pour trouver une fac française. Et c'est l'UPMC (dont nous vous montrions les locaux vides cet été) qui tire son épingle du jeu, contre Paris-Sud l'année dernière, à la même position.

Plus d'actu sur UPMCLe top 100 des universités les plus réputées au monde, par le Times Higher Education

Classement de Shanghai 2013 : Les universités françaises toujours à la traîne

Paris-Sud perd donc deux places cette année et pointe en 39e position, devançant ainsi l'ENS-Ulm (71e) et l'université de Strasbourg (97e). Pour trouver d'autres universités françaises dans ce classement, il faut regarder au-delà du top 100 : Polytechnique, l'ENS-Lyon, université Montpellier 2... En tout, ce sont 20 facs françaises qui sont citées dans ce classement, contre 127 établissement américains et 37 établissements britanniques. Comment améliorer notre position dans ce prestigieux classement ?

Classement de Shanghai 2013 : Les universités françaises toujours à la traîne - photo
Classement de Shanghai 2013 : Les universités françaises toujours à la traîne - photo