Cette prof remet un lycéen à sa place pendant une battle de rap ! (vidéo)

Ecrit par

Ces lycéens se lançaient des défis pour lever de l'argent pour une bonne cause. L'un d'entre eux a décidé de provoquer sa prof... qui lui a répondu.

Courir le risque du ridicule devant une bande de lycéens surexcités, cela demande pas mal de courage. Mademoiselle Ashurst enseigne la littérature anglaise à la Kings of Wessex Academy. L'établissement situé dans la ville de Cheddar, du comté de Somerset (sud-ouest de l'Angleterre). La scène s'est déroulée l'année précédente selon le Daily Mail, mais la vidéo n'a émergée sur Youtube que le 29 janvier 2016. L'école organisait alors une levée de fonds pour une bonne œuvre. Les jeunes gens avaient décidé de monter un concours de battle de rap. Dans la cour de récréation, Alfy Mackay (16 ans) décide de lancer un défi à sa prof. Le garçon affirme que si elle le bat, il donnera 50 livres sterling (environ 65,75 euros) pour la levée de fonds. Le garçon est sûr de raper mieux que sa prof. Ce qu'il ne savait pas, c'est que sa prof comme Michelle Obama cache bien son jeu. Au milieu de la foule de ses camarades enthousiastes, Aly se lance... avec pas mal de provocation.

Cette prof remet un lycéen à sa place pendant une battle de rap ! (vidéo)

Ses camarades donnent le rythme en faisant les basses. "Mademoiselle, vous croyez que vous me voyez, vous croyez que vous m'enseignez, mais je suis comme un génie qui exauce les vœux, si vous alliez chez moi laver ma vaisselle ce serait mieux". L'enseignante ignore que l'un de ses élèves filme la scène avec son téléphone portable. Bien entendu, les paroles se veulent agressives (et concrètement, elles sont très misogynes) mais la prof se contente de faire la moue sans se vexer. Que ne ferait-on pas pour la bonne cause...Ce prof a bien appris à danser comme ses élèves. Le lycéen poursuit "Ecoutez-bien, peu importe si vos cours sont nuls, vous êtes payée à la fin de la semaine, je suis celui qui donne votre salaire, alors lâchez moi". Les lycéens encouragent leur prof à répondre. "Je ne peux pas faire aussi long que toi, juste deux phrases et ça suffira. Aly Mackay, tu as assez retenu notre attention. Tes paroles bancales te vaudront une retenue en punition" lâche-t-elle. Bien sûr, c'est une blague... mais la prof a gagné la bataille sous les hourras des lycéens. Que penses-tu de cette histoire ?

Source : The Daily Mail