Cette étudiante raconte comment l'alcool a failli la tuer !

Ecrit par

L'alcool n'est pas fait pour être absorbé rapidement en grande quantité. Cette jeune Américaine a failli mourir de binge drinking.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. Tu as sûrement déjà lu cet avertissement une centaine de fois. Cette petite phrase moralisatrice est partout sur les bouteilles/canettes d'alcool. Elle te nargue.Si en France l'âge légal pour boire est fixé à 18 ans, les Américains doivent attendre 21 ans pour consommer légalement. Bien sûr, beaucoup d'étudiants boivent en soirée avant l'âge légal. Parfois sans mesurer le danger et sans connaître leurs limites. C'est exactement ce qui est arrivé à Hanna Lottritz. Le 25 juillet 2015, la jeune fille enchaîne les whisky cul sec. Elle pratique le binge drinking (boire vite et énormément) sans se soucier de ce qui pourrait lui arriver. Hanna tombe dans le coma éthylique. Elle frôle la mort. Aujourd'hui, la jeune fille étudie à l'Université du Nevada, dans la ville de Reno (ouest des Etats-Unis). Elle a fêté ses 21 ans le 6 janvier 2016. Pour cette occasion, elle a décidé de raconter son histoire sur son blog. "Je raconte ce qui m'est arrivé, parce que je ne réalisais pas l'importance d'une consommation responsable d'alcool jusqu'à ce que je me réveille du coma. Je ne souhaite à personne ce que moi et ma famille avons traversé" écrit-elle. Hanna n'a pas pris de résolution aussi extrême que cette étudiante qui refuse d'avaler la moindre goutte d'alcool.

C'est au cours du Country music festival de Yerington dans le Nevada que tout a commencé. Hanna se souvient d'avoir bu deux bières avant le concert. Chacune devait contenir environ 5° d'alcool. Hanna n'aime pas trop le goût, mais tous ses amis autour d'elle boivent. Les gens passent un bon moment et ne semblent pas affectés. "Je ne voulais pas être exclue de la fête" se souvient l'étudiante. L'alcool facilite les contacts sociaux en levant les inhibitions. Mais mieux vaut être ivre dans un avion que dans une soirée étudiante. Vers 11h30, tous les groupes sont passés. Hanna défie un de ses amis avec une bouteille de whisky. Cet alcool est beaucoup plus fort (en moyenne 40°). La suite est un trou noir. "J'étais dans un état critique, je souffrais à la fois d'une détresse respiratoire et d'un empoisonnement dû à l'excès d'alcool. Quand je suis arrivée à l'hôpital, j'avais un taux d'alcool dans le sang 5 fois supérieur à la limite légale" dit-elle. Prise en charge par le personnel médical, Hanna mettra 24 heures à se réveiller. Sa mère était restée à son chevet pour lui tenir la main. Entre temps, les ragots sont allés bon train. Hanna a réalisé qui étaient ses vrais amis en fonction de leur réaction. "Mes amis m'ont sauvé la vie en appelant les secours" conclut-elle. Que penses-tu de son histoire ?

Source : The Daily Mail