Cet algorithme étudiant créé des discours politiques !

Ecrit par

Vous ne vous êtes jamais demandé ce que cela donnerait si un robot rédigeait les discours des hommes politiques ?

Les discours politiques peuvent différer sur le fond, mais leur forme est toujours identique. Les politiciens utilisent des éléments de langage pour structurer leur discours. Un étudiant de l'Université du Massachussetts (côte nord-est des États-Unis) a mis au point un algorithme pour créer automatiquement des discours politiques. Valentin Kassarnig s'est inspiré de ceux des députés à la Chambre des représentants. Cet équivalent de notre Assemblée Nationale siège au Capitole, à Washington D.C. L'étudiant a construit son algorithme à partir de 3 857 discours prononcés au cours de 53 débats à la Chambre des représentants en 2005. Pas aussi fun que cet algorithme qui te dit quand commencer à boire. Tous les six mots, le système calcule la probabilité de voir apparaître le sixième en fonction des cinq précédents. D'autres calculs de probabilité sont nécessaires pour que la syntaxe reste correcte. Enfin, l'algorithme s'assure que le sens général du texte général reste cohérent.

Résultat, le robot de notre étudiant est capable de diversifier le contenu du discours. Le projet de Valentin tient compte de l'appartenance politique et de l'avis du député sur le projet de loi dont il est question... enfin, en théorie. Le système apparaît encore comme largement perfectible. L'algorithme a encore du mal à intégrer la notion d'avis favorable ou défavorable, pour se concentrer sur l'intelligibilité du texte. Un raté qui nous rappelle ce site lancé par l'appli Blinq, où les étudiants étaient jugés moins sexy... qu'une tente. L'étudiant a partagé le code source, afin de faire appel à l'intelligence collective. Il suggère que son algorithme pourrait servir à générer d'autres types de textes, à condition de "nourrir" une base de donnée avec d'autres textes sur le même sujet. "Nous encourageons tout le monde à essayer de l'utiliser, de le modifier et de l'enrichir. Les commentaires et les idées pour l'amélioration du projet sont les bienvenus" écrit Valentin Kassarnig. Que penses-tu de ce projet ?

Source : bigbrowser.blog.lemonde.fr