Ce qu'on ne t'a pas dit sur les vacances étudiantes !

Ecrit par

Pendant l'année scolaire, on a qu'une envie : être en vacances ! Mais une fois en vacances, bah tout ne se passe pas si bien… meltyCampus ne se voile pas la face, et te dit la vérité sur les vacances étudiantes !

"Vite, vite ! Que les vacances arrivent !" ; "Vite, vite ! Que les vacances se terminent !". Absurde mais vrai. La satiété est le mal numéro un des étudiants. L'étudiant est las beaucoup plus vite que n'importe qui, car il se berce d'illusions. Il est persuadé qu'avec l'arrivée des vacances, ses soucis disparaîtront. Mais non, au bout de quelques semaines (voire quelques jours !) de vacances, il se rend compte que le mal est plus profond. Alors il veut du changement, il veut retourner au boulot, ou en cours, bref que les vacances s'arrêtent. Il veut que la "liberté" des vacances prennent fin, sentir le joug d'une instance supérieure qui l'entravera de nouveau. J'englobe dans cette généralité tous les étudiants, sauf ceux de PACES. meltyCampus revient sur cette paradoxale liberté des vacances, qui fait resurgir tes limites.

C'est pas parce que tu es en vacances, que tu vas subitement avoir de l'argent...
...alors tu passeras une partie de ces mêmes vacances à essayer d'en trouver

À bosser pour les plus courageux, ou à taxer à Papa et Maman.

Tu passes tes journées à rêver que tu gagnes au Loto
Tu vois ta famille sous un nouveau jour

Parce que quand tu te retrouves seul, que tout le monde est parti en vacances, ce sont les seuls qui sont là pour toi.

Tu te mets à traîner avec des gens que tu détestais à la fac' mais qui, en réalité, sont plutôt cool
Tu passes dire bonjour à ceux qui sont toujours en cours

Histoire de les narguer !

Tes anciens repaires te deviennent plus précieux que jamais
Tes potes de fac' te manquent vraiment trop
Alors tu fais je ne sais combien de kilomètres pour aller les voir
Si tu es en couple, tu vas passer tout l'été avec ton/ta chéri(e)...
...ou espérer te trouver quelqu'un avec qui être en couple
Tu auras des périodes d'ennui et de fatigue extrêmes
Puis, de soudains élan de suractvivité
Tu te rendras compte qu'il n'y a jamais assez de temps pour faire tout ce que tu veux faire
Juste quand tu commences à te sentir bien dans un nouvel endroit, il est temps de partir
Mais tu passeras quand même certains meilleurs moments de ta vie...
...avant de retourner en cours ou au boulot