Bref, j'suis étudiant : J'ai loupé ma pré-rentrée !

Ecrit par

La rentrée n’annonce que des mauvaises choses, alors quand on est encore en mode été, il n’est pas facile de se remettre dans le bain. Bref, je vous raconte ma vie.

Bref. J’ai loupé ma pré-rentrée ; enfin pas encore, peut-être, je ne sais pas. Pourtant je me suis préparé à la rentrée, mais ça, c’est ce que je pensais. Depuis plusieurs semaines, j’évite tout contact avec mon université. 1- Je ne regarde plus mes mails pro (ce n’est pas comme si j’attendais une réponse d’un stage, quoi que...) 2- J’ai modifié les notifications Facebook pour ne plus avoir de nouvelles du groupe entraide de la fac. 3- J’évite le sujet avec mes potes. Pour la dernière solution, ce n’est pas si compliqué, deux/trois verres d’alcools, quelques filles qui passent... Bref, j’étais en mode agent secret ; mais ça, c’était sans compter mes parents. C’était soit je les évitais à vie, soit je pouvais dire adieu à mon argent de poche mensuel (je sais, ça craint) et aux plats de maman qui remplissent mon frigo et m’évite de faire les courses. Après avoir fini toutes les pâtes, manger les dernières conserves du placard et même une soupe de poisson, je me décide à aller sur le site de ma fac ; oui, j'ai craqué. J’ouvre mon ordi, je regarde mes mails, je check facebook, tiens une vidéo de chat (trop mignon), oh mais celle-là aussi est cool. Bref, j’ai fais ce que je fais toujours quand je vais sur mon ordi. Il est 20h, ça fait trois heures que je suis sur mon ordi et je n’ai toujours pas ouvert la page de ma fac. Il est pourtant en favoris, mais bon, c’est simplement pour faire genre que je suis sérieux.

scared animated GIF

20h30, c’est bon, je ne peux plus reculer, j’y vais. A l’ouverture de la page, je suis ébloui par toutes les couleurs du site. Ah, quelle horreur ! Du jaune, du rouge, de l’orange, pourquoi me font-ils ça ? En essayant de cacher mes yeux avec ma main, je fais tomber ma tasse à café, celle qui est là depuis midi, enfin depuis mon petit-dej. Je commence à paniquer, il me faut deux secondes, voire plus. Qu’est-ce qui pourrait m’aider ? Je prends un sac plastique, il paraît que ça fait du bien. Je manque de m’étouffer, je décide d’aller regarder Scènes de ménage ; ça va mieux. Retour sur les lieux du drame, je nettoie mon bureau tandis que mon clavier ressemble au Titanic en train de couler. Je sors le sèche-cheveux, bref, je mets une heure de plus à tout nettoyer. Tout est propre, je vais sur Facebook pour demander la date de rentrée. L’intello de la promo me répond en deux minutes, à croire qu’elle n’a pas de vie. A ce moment, j’imagine lui faire manger son ordi. C’est cruel, je sais, mais ça me fait du bien. C’est le genre d’étudiant que tu rencontres toujours à la fac, l’angoisse ! La pré-rentrée est demain, un peu plus et je la ratais (même si ça n’aurait pas été un drame).

sleep animated GIF

Minuit, je décide de me coucher. Je n’ai jamais été dans mon lit aussi tôt depuis plusieurs mois et je n’ai qu’une envie : sortir. Je me tourne, me retourne, le sommeil n’est toujours pas là. Je pense à mon job d’été, ça me réveille encore plus. Je vais chercher un verre de lait en zappant les chaînes de la télé. 8h, je me réveille en sursaut, j’avais oublié de programmer mon réveil. Bref, je vais devoir partir tout de suite pour ne pas être en retard. Après tout, j’ai l’habitude. J’arrive dans le RER, un colis suspect oblige le train à s’arrêter, j’en ai pour une heure minimum. En plein milieu des voies, je suis bloqué dans le wagon sans aucune possibilité pour sortir. A ma droite une vieille se plaint, devant moi, un gamine pleure pendant que ça mère est au téléphone. Bref, j’ai loupé ma pré-rentrée.