Bizutage : Un étudiant de la fac de Louisiane raconte tout !

Ecrit par

Quand elles décident d'intégrer leurs bizuts, les fraternités américaines ne font pas dans la demi-mesure. Un étudiant de l'université de Louisiane dénonce les mauvais traitements. meltyCampus te livre son témoignage :

Par peur des représailles, notre étudiant a préféré rester anonyme. Par commodité, nous l'appellerons Jackson, prénom le plus donné aux petits garçons américains en 2014. Jackson est un étudiant de 18 ans, en première année à l'Université d'Etat de Louisiane (en anglais, LSU). A la dernière rentrée universitaire, il décide d'intégrer le chapitre de la fraternité Acacia sur son campus. Créée en 1904 à l'université du Michigan, Acacia est une fraternité très importante avec plus de 33 chapitres en Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada). D'après Brobible, c'est alors que son cauchemar commence. Pour bien comprendre l'histoire, il faut savoir que les confréries étudiantes ont pignon sur rue sur les campus américains. Au sens propre, puisqu'elles disposent de leur propre maison où tous les membres vivent ensemble. Elles y organisent leurs fêtes déjantées, leurs réunions et leurs rites d'intégration. Nous vous avions déjà parlé sur meltyCampus de cette fraternité qui s'était faite surprendre la nuit dans un cimetière, pendant une initiation bizarre avec des armes à feu. La semaine d'intégration des bizuts, ces candidats à l'intégration, est surnommée Hell week. Vous allez voir que ce n'est pas sans raison.

Pendant une semaine, les garçons ont subi des maltraitances indignes. Ils ont été privés de douche, de nourriture saine et de sommeil. La bêtise et la violence gratuite transpirent de ce témoignage. Avec une dizaine de compagnons d'infortune, Jackson a dû fumer 47 paquets de cigarettes à la suite. Le résultat ne s'est pas fait attendre "Certains d'entre nous ont pris tellement de tabac qu'ils sont tombés malades. Je pense qu'ils étaient intoxiqués à la nicotine. Ils ont dû courir aux toilettes pour vomir" explique-t-il dans une confession publique sur Youtube. "Nous étions enfermés pendant une semaine dans la maison, avec un certain nombre de tâches à remplir. La première nuit après notre arrivée, les autres nous ont réunis dans la cuisine. Ils nous ont dit que c'était le dernier vrai repas de la semaine. Nous avons dû manger de la nourriture pour chat et chien, ainsi que des aliments pourris. Impossible de quitter la pièce avant d'avoir tout terminé" raconte Jackson. Il encaisse tout sans broncher. Mais la vie dans la fraternité n'est pas à la hauteur de ses espérances. En décembre 2014, il quitte définitivement l'association. Révolté par les abus, il écrit un mail indigné au président au comité central d'Acacia. Aucun bizut n'a perdu ses doigts, comme pendant ce bizutage "fraternel" dans la neige à New York, mais l'association prend la question très au sérieux. Une enquête est en cours, et des sanctions devraient être prises contre les abus. Depuis son départ, Jackson a reçu des menaces de mort et sa voiture a été dégradée sur le parking du campus. Mais l'étudiant a décidé de tenir bon.

Source : Brobible