Bizutage : Les brimades tournent au cauchemar dans un lycée d'Annecy !

Ecrit par

Le bizutage n'est pas seulement interdit par la loi. Il devient aussi rapidement violent et stupide. Dans un lycée d'Annecy, tout a dérapé...

Cette fois-ci, ils sont allés beaucoup trop loin. Quatre élèves de Terminale internes au lycée Bertholet d'Annecy ont été placés en garde-à-vue jeudi 10 septembre 2015. Ils sont accusés de bizutage à caractère sexuel et scatologique par au moins cinq élèves, selon L'Express. "La loi interdit le bizutage, et là nous sommes en présence d'actes dégradants à connotation scatologique" a déclaré le procureur d'Annecy, Eric Maillaud. Leurs victimes sont des lycéennes de seconde, qui venaient d'arriver dans l'établissement. Leurs bourreaux les ont terrorisées, les forçant à se passer une brosse à dents maculée de matière fécale entre les fesses. Chez meltyCampus, nous sommes horrifiés mais malheureusement pas surpris. Nous nous souvenons de ce lycée américain où un élève avait été forcé de pratiquer sexuellement avec un autre.

Certaines victimes du lycée Bertholet sont "traumatisées", a relevé le procureur. Selon lui, les faits "sont globalement reconnus" par leurs auteurs. Relâchés par la police vendredi, les mis en cause ont été depuis exclus de l'établissement. Quatre jeunes filles ont déjà porté plainte, mais elles ne sont probablement pas les seules victimes. Plusieurs témoignages évoquent une "mauvaise tradition." L'humiliation justifiée par la tradition, c'était ce que dénonçait cet étudiant de Louisiane. En France, le bizutage est un délit, que le bizut soit consentant ou non. Les bizuteurs risquent 6 mois de prison et 7 500 euros d'amendes. Affaire à suivre.

Source : L'Express