Bizutage : Comment y échapper à la rentrée ?

Ecrit par

Le bizutage est l’étape la plus redoutée des nouveaux bacheliers. Comment y échapper tout en réussissant à s’intégrer dans son école ? Voici quelques solutions qui vont t’aider à y échapper.

Le bizutage, ce mot doux qui terrifie autant les parents que les étudiants. La raison ? L’actualité. Dès septembre, les médias ne cessent de relater les cas de bizutage et accidents entre étudiants. meltyCampus ne déroge pas à la règle et la dernière en date a été celle d’une fraternité qui a causé la mort d’un étudiant. Autrement dit, nous ne sommes plus dans la phase des petites blagues ou gages entre amis mais bien dans des pratiques dangereuses. On le sait tous, une fois qu’on est en bande, on se sent plus courageux et plus puissant alors quand on est en troisième année, on compte bien s’amuser avec les petits nouveaux. En réalité, on veut se venger de notre propre week-end d’intégration en première année et s’amuser. Oui, car le bizutage n’a pas lieu le jour de l’inscription ou au début des cours mais bien durant une soirée ou un week-end organisé entre les BDE (oui, ils sont toujours là). Les étudiants inscrits en fac ont plus de chances d’échapper au bizutage car il n’y a pas vraiment de soirée organisée mais le mythe des écoles de commerces, d’archi et de médecine reste intact. Il paraît que les bizutages sont moins nombreux mais il vaut mieux prévenir que guérir donc voici quelques techniques pour y échapper.

1. Aie confiance en toi

Ceux qui pratiquent le bizutage sont les plus populaires mais aussi ceux qui défient le plus les règles (cette pratique est bien punie par la loi). Etre populaire ne veut pas forcément dire être courageux et la plupart d’entre eux sont lâches (enfin plutôt lucides). Pourquoi s’attaquer à quelqu’un qui est bien dans sa peau et qui ne se laissera pas faire ? On s’attaque à quelqu’un de faible et de réservé. Tu penses ne pas réussir à y échapper ? Essaye de visiter pendant les vacances ta fac/école pour ne pas faire la meuf/mec perdu à la recherche de sa salle de cours. Tu seras tout de suite plus rassuré.

2. Trouve-toi des amis
zendaya animated GIF

D’accord, ce n’est pas toujours simple de s’intégrer et de trouver des amis tout de suite surtout quand on vient d’une autre ville. Tous les premières années seront comme toi, terrifiés de ce qui peut les attendre. Sors la phrase magique "l’union fait la force" et tu verras que tout le monde te suivra d’un coup.

3. Soit lâche
running animated GIF

Il ne faut pas avoir honte de fuir et tu préfères quoi ? Te retrouver en sous-vêtement attaché à côté de statue de Victor Hugo ou éviter tout conflit ? Dès que tu vois une bande un peu louche, essaye de ne pas te retrouver tout seul dans une pièce avec eux. Après tout, les week-ends d’intégration sont faits pour s’intégrer alors pourquoi rester dans une salle, vois du monde.

4. Prépare-toi à l’attaque
cat animated GIF

Tes parents t’ont toujours dit que la violence ne se résolvait pas par la violence ? Certaines fois, on ne doit peut pas faire autrement. Je ne te demande pas d’amener ton nerf (on va dire que tu l’auras piqué à ton petit frère) ou un fouet (tu n’en as pas chez toi ?) mais apporte des œufs, de la farine ou d’autres aliments qui te permettront de te défendre. Tu retomberas dans l’enfance et tu seras sûr de te faire des potes.

Le bizutage fait extrêmement peur dans le supérieur mais pas besoin de devenir parano. Les cas sont de plus en plus rares et ne t’empêchent pas de profiter d’un week-end d’intégration juste parce que tu as l’image d’étudiants forçant les autres à boire jusqu’à l’évanouissement. Promis, tu ne seras pas obligé d’imiter le bacon frit et tu repartiras chez toi sain et sauf. Après tout, c’est peut-être pour ça que les années de fac restent inoubliables.