Bizutage : A l'université du Nouveau-Mexique, des joueuses de l'équipe féminine de football urinent sur les nouveaux membres

Ecrit par

Vous pensez le football féminin moins beauf et grossier que celui masculin ? Eh bien, vous avez tout faux.

Dans l'équipe féminine de football de l'université du Nouveau-Mexique on aime aussi jouer au football pour la 3ème mi-temps. En effet, l'université a lancer une enquête sur des incidents de bizutages pour le moins particuliers… Un porte-parole de l'université s'est confié au site de l'Huffington Post. Apparemment, dans l'équipe de football féminine, certaines nouvelles arrivantes étaient forcées de se déshabiller, de boire de grosses quantités d'alcool et… de se faire faire pipi dessus par des joueuses plus anciennes de l'équipe. Le bizutage va beaucoup trop loin. Peut-être que l'équipe sera bannie de l'université, comme l'ont été ces 3 fraternités du Connecticut, suite à des bizutages aussi. La décision tombera dans quelques jours.

Bizutage : A l'université du Nouveau-Mexique, des joueuses de l'équipe féminine de football urinent sur les nouveaux membres

L'histoire s'est ébruitée quand, il y a quelques jours, la police du campus a trouvé une étudiante de l'équipe de football féminine complètement ivre et ayant du mal à respirer dans son dortoir. Elle a été emmenée à l'hôpital. C'est une fois hospitalisée et hors de danger que la jeune étudiante à raconter les bizutages qu'elle avait subis. Le porte-parole du département des sports de l'université, prend cette affaire très au sérieux et tient à mener une enquête rigoureuse pour ne pas accuser à tort l'équipe féminine de football. Pour éviter ce genre de bizutage, meltyCampus a la solution ! On se fait un match en attendant ?