Bizutage : 3 fraternités du Connecticut bannies

Ecrit par

Le bizutage fait toujours autant de ravage dans les universités. L'université du Connecticut a sévi en bannissant 1 fraternité et 2 sororités qui pratiquaient le bizutage.

La fraternité sigma Chi, et les sororités Delta Gamma et Delta Zeta ne seront plus reconnues, ni subventionnées par l'Université du Connecticut et les locaux qui leur étaient mis à disposition leur seront retirés. Pourquoi ? Parce qu'ils ont violé le Code des Étudiants de l'université en bizutant certains de leurs nouveaux membres. Normal que de telles mesures soient prises, les bizutages peuvent parfois s'avérer vraiment dangereux ; rappelez-vous cette étudiante qui avait été forcée de boire 10 litres d'eau et avait fini dans le coma. En tout, la fraternité et les 2 sororités ont été accusés de 28 incidents, dont comportement dangereux pour eux-mêmes et les autres, approvisionnement d'alcool à des mineurs (la majorité est à 21 ans aux États-Unis), ou encore abus d'influence pour forcer les nouveaux membres à boire.

Bizutage : 3 fraternités du Connecticut bannies

La sororité Delta Zeta a été bannie 2 ans de l'université du Connecticut et pratiquait un bizutage qui lui était propre : les nouveaux membres étaient forcés de manger des croquettes pour chien et, parfois, de se battre entre eux ! C'est la fraternité Sigma Chi qui a pris la plus grosse peine, a elle été bannie pendant 3 ans à cause de ses bizutages plus fréquents et plus violents. La sororité Delta Gamma, elle, n'a été bannie qu'1 an du campus du Connecticut. Depuis les 6 derniers mois, l'université du Connecticut a déjà banni 5 fraternités et sororités (en comptant les 3 dont il est question dans cet article) ! Pour que rien de ce genre ne t'arrive, meltyCampus t'aide à échapper aux bizutages à la rentrée !