Bitcoin : Une fac anglaise fait payer ses frais de scolarité avec

Ecrit par

Hier, l'université publique de Cumbria en Angleterre a autorisé ses élèves à payer leurs frais d'inscription… en Bitcoins ! Une nouveauté sur laquelle meltyCampus revient, pour vous.

Qu'est-ce que le bitcoin ? C'est un nouveau mode de paiement sur internet. Cette monnaie virtuelle équivaut plus ou moins à de l'argent liquide que l'on peut s'échanger, très simplement, sur la toile dans le cadre de transactions en ligne. Hier, le site Keek nous apprenait qu'une université publique d'Angleterre acceptait désormais ce moyen de paiement pour les frais d'inscription (à propos, préparez-vous à voir les frais d'inscriptions de Sciences-Po augmenter !). Une démarche qui fait de l'université de Cumbria le premier établissement public à accepter ce genre de transaction. S'il est précisé le caractère public de l'université, c'est parce qu'en novembre dernier, à Nicosie (Chypre), une université privée avait elle aussi autorisé cette monnaie virtuelle. Souvenez-vous, nous vous en parlions récemment : la fac de Chypre accepte vos Bitcoins !

Bitcoin : Une fac anglaise fait payer ses frais de scolarité avec

Afin de justifier les bienfaits de cette initiative, un professeur explique que : "l'apprentissage se fait en appliquant. Puisque cette pratique peut enrichir nos cours sur les devises, nous sommes plus que prêts à l'accepter". Un intérêt pédagogique qui ne s'appliquera toutefois qu'à deux filières (pour le moment): Postgraduate Certificate in Sustainable Leadership et Certificate of Achievement in Sustainable Exchange. Cette démarche novatrice, en Angleterre comme dans le monde entier, engendrera à coup sûr un bouleversement du mode de financement d'autres universités lorsque celles-ci se décideront à proposer ce nouveau moyen de paiement à leurs étudiants.

Source : Keek.fr