Bayern Munich-Arsenal, le pronostic des étudiants

Ecrit par

Facile vainqueur au match aller (1-3), le Bayer Munich avance sereinement vers son huitième de finale retour, ce soir face à Arsenal. Les hommes d'Arsène Wenger pourront-ils combler leur retard ? meltyCampus a demandé leur pronostic aux étudiants.

Le FC Barcelone l'a fait. Après le Real Madrid, qui s'est qualifié face à Manchester, les catalans rejoignent eux aussi les quarts de finale. Au terme d'un 8e de finale retour haletant face au Milan AC, les Blaugranas sont parvenu à inverser la tendance et remonter la différence de deux buts dont ils étaient handicapés avant la rencontre. Les champions d'Europe en titre ont frappé un grand coup. Après leur défaite à San Siro, le doute sur la motivation de l'équipe de Tito Vilanova avait été remise en cause. Les interrogations ont été balayées au bout de cinq minute de jeu et une frappe en pleine lucarne de Lionel Messi. Stratosphérique, le petit argentin s'est fendu d'un doublé et a largement pesé dans la victoire des siens. La démonstration technique des Catalans, avec Andres Inesta à la baguette, s'est soldé par un cinglant 4-0 en leur faveur. Ce soir, Arsenal se rend sur la pelouse de l'Allianz Arena de Munich pour affronter le Bayern. Mal en point en championnat, seulement cinquième au classement, les londoniens auront fort à faire pour triompher de l'armada Bavaroise, qui compte notamment dans ses rangs, le Français Franck Ribery. meltyCampus, comme pour chaque journée de Ligue des Champions, s'est rendu dans les campus pour recueillir les sentiments et les pronostics des étudiants. A l'université Paris 4 Sorbonne, le match suscite un intérêt poli. Malgré le palmarès et les joueurs qui les composent, les deux équipes ne semblent pas déchaîner les passions.

Bayern Munich-Arsenal, le pronostic des étudiants - photo
Bayern Munich-Arsenal, le pronostic des étudiants - photo
Bayern Munich-Arsenal, le pronostic des étudiants - photo

Arsenal n'a plus son lustre d'antan et le championnat allemand est peu médiatisé en France. "C'est plié d'avance. Le Bayern va passer. Arsenal ce n'est pas Barcelone" affirme désabusé Hakim, 22 ans, étudiant en littérature française comparée dans la faculté. L'étudiant était devant sa télévision hier soir. Il l'était déjà pour l'opposition entre le PSG et Valence. Il a vibré devant la remonté de la bande à Messi mais ne pense pas les hommes d'Arsène Wenger, capable de reproduire une telle performance. "Ils ont qui franchement ? Bakary Sagna ? (rires). Je n'ai pas d'affection particulière pour le Bayern mais objectivement, ils sont dix fois plus fort !" Il est vrai que les munichois dominent outrageusement leur championnat. L'équipe compte des joueurs de calibre mondial tel que les milieux de terrain Arjen Robben et Franck Ribery, ou encore l'attaquant allemand Mario Gomez. La tâche s'annonce difficile pour les Gunners. Mais Clifford y croit. Etudiant en histoire de l'art à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, le jeune homme pense les hommes d'Arsène Wenger capable d'un miracle. "C'est vrai que Thierry Henry n'est plus là mais nous avons Cazorla, un bon attaquant selon moi." Fier, il exhibe un maillot des Canonniers. "Je vois bien un 4-1 pour Arsenal" lâche-t-il en défroissant la tunique qu'il remet ensuite dans son sac à dos. Cindy, étudiante à l'UPEC, suit le football de loin mais a tout de même voulu y aller de son pronostic " 5-2 pour le Bayern ! Mon copain est allemand !"