Ressembler à son prof pour réussir

Ecrit par

Pour avoir de bonnes notes en classe, mieux vaut avoir un maximum de points communs avec son professeur. Une étude allemande démontre le manque d'objectivité des profs. Plus d'explications avec meltyCampus :

Nous savons tous que les professeurs ont leurs chouchous. Même si le favoritisme nous paraît détestable quand nous n'en bénéficions pas, son processus reste compréhensible. Les professeurs sont aussi des êtres humains (si si). Il est normal qu'ils aient des goûts, des opinions et des préférences personnelles. Selon le Figaro Etudiant, une étude réalisée par des chercheurs allemands auprès de 93 professeurs et 294 collégiens a décortiqué le phénomène. Plus un enseignant et son élève ont de points communs, mieux le prof noterait son élève. Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont donné un questionnaire aux collégiens et à leurs professeurs, afin de déterminer leurs principaux traits de caractère. Puis les élèves ont passé un examen de lecture et de mathématiques. Les professeurs devaient ensuite anticiper les résultats de leurs élèves avec ces deux questions "À quel point cet étudiant est-il bon par rapport à la moyenne des élèves de quatrième ? Par rapport à un élève de quatrième moyen ?" et "À quel point va-t-il réussir ce test ?". Résultat, les professeurs ont surestimé la réussite des élèves qui avaient une personnalité semblable à la leur. Si les étudiants plus riches ont huit fois plus de chances de réussir leur diplôme, avoir le même caractère que son prof est aussi un bon placement.

Les professeurs aussi ont des préjugés :

Docteur Freud aurait eu beaucoup de choses à dire là-dessus. Les professeurs projettent sans doute leur propre réussite (ou leurs rêves de réussite) dans les élèves auxquels ils s'identifient. Le jugement général induit par la première question serait affecté par la proximité intellectuelle avec l'élève. Inutile donc de chercher à imiter la coiffure ou la tenue vestimentaire du prof pour avoir de bonnes notes. Le chercheur Tobias Rausch à la tête de l'étude et son équipe ont aussi relevé que les réponses des enseignants étaient plus réalistes à la deuxième question. Les professeurs se trompaient moins lorsqu'ils devaient prédire si tel élève saurait répondre ou non à telle question. Cela signifie que le jugement des profs sur une tâche spécifique serait plus juste. Thomas Rausch relève que "étonnamment, on en sait peu sur la formation de l’opinion des professeurs, et donc sur les influences de leur parti-pris. Cependant, la recherche nous apprend que leurs jugements ne sont souvent pas justes." Pour lutter contre les préjugés chez les enseignants, il préconise "une prise de conscience concernant la manière dont les professeurs évaluent les compétences de leurs élèves et concernant leurs préjugés." Les étudiants risquent gros quand ils trichent, mais les professeurs (un peu) injustes sont rarement inquiétés. Avez-vous déjà essayé de ressembler à votre professeur?

Source : http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/pour-avoir-de-bonnes-notes-mieux-vaut-ressembler-a-son-professeur-11389/