Bac 2014 : Vous avez le droit de tricher avec votre calculatrice !

Ecrit par

Beaucoup l'ont fait en étant persuadés qu'ils risquaient gros s'ils se faisaient prendre... Et pourtant non, vous avez le droit de tricher avec votre calculatrice pendant le bac !

Si vous avez passé l'épreuve de Physique-Chimie hier, ou si vous vous apprêtez à passer l'épreuve de Mathématiques demain, sachez une chose, futurs bacheliers : vous avez le droit d'ajouter toutes les pompes que vous voulez dans votre calculatrice. Ce n'est pas interdit ! En effet, beaucoup d'entre vous y ont certainement pensé, et ont peut-être été découragés par les sanctions prévues en cas de triche. Or, à partir du moment où l'usage de calculatrice (bien qu'ayant ses limites au moment du bac) est autorisé pendant une épreuve, vous avez le droit de l'utiliser comme bon vous semble : y compris pour tricher, donc.

Vous ne nous croyez pas ? Jetez un coup d'oeil à cette circulaire du 16 novembre 1999 sur l'utilisation des calculatrices électroniques pendant les examens officiels. Il n'est nulle part indiqué que vous n'avez pas le droit d'ajouter vos cours et autres formules dans votre calculatrice. Ce qui signifie que vous en avez le droit, puisque aucune interdiction n'a été formulée. Si cela vous rassure, vous pouvez imprimer la circulaire pour la transmettre à un surveillant si celui-ci vous fait une réflexion sur l'usage de votre calculatrice. En revanche, chez meltyCampus, on pense qu'il vaut quand même mieux faire travailler sa mémoire. C'est elle qui vous permettra d'obtenir une meilleure note !

En revanche : ceci est valable lors des examens officiels, qui sont supposés respecter la circulaire du 16 novembre 1999. Mais cette circulaire ne vous sera d'aucun secours lors des contrôles et autres examens blancs organisés par votre établissement !