Résultats du Bac 2014 : Les souvenirs des étudiants !

Ecrit par

Les résultats du bac viennent de tomber et les bacheliers savent enfin s’ils vont pouvoir s’inscrire en fac ou passer les deux prochains jours à réviser. Quels souvenirs en gardent les étudiants ? meltyCampus leur a posé la question.

Maintenant que vous savez comment se passe la correction des copies du bac, il ne reste plus qu’à attendre les notes. Après plus d’un mois d’épreuves (si l’on compte les options qui ont débuté en mai), les lycéens viennent au bout de leurs années de lycée. 10h a été pour eux l’heure de la révélation mais aussi de leur avenir. Peuvent-ils s’inscrire à la fac ? Doivent-ils passer les rattrapages ? A ce moment, c’est la même réaction pour tous les lycéens et en voyant qu’ils sont admis, la pression retombe enfin. Ne vous étonnez pas de voir des larmes, des cris et des sauts de joie car les étudiants sont simplement fiers de mettre fin à cette année et au stress de leurs parents. meltyCampus est parti à la rencontre de ses étudiants qui ont passé le bac il y a plusieurs années et pour eux, le bac n’était que le commencement. Un bon moyen de se préparer à la vie étudiante et à tous les problèmes de la vie quotidienne. Ce matin, quand Julien est sorti de chez lui pour rejoindre son stage, il est passé devant un lycée. "Il était à peine neuf heures, et plein de lycéens attendaient. Je me suis rappelé ce jour et ça m’a donné un coup de vieux. C’était il y a 5 ans, ça passe trop vite".

Nous avons rencontré Lucie, une étudiante en MUC (Management des unités commerciales) et le jour de ses résultats, elle avait tout prévu pour ne pas être stressée. En nous racontant son histoire, nous avions même l’impression qu’elle avait suivi nos conseils pour se préparer aux résultats du bac. Première angoisse : le lieu des résultats. "Mon lycée privilégie la filière S, donc comme j’étais en ES j’ai dû aller dans un autre lycée". On aurait pu penser que ces résultats allaient être dans un autre lycée de sa ville ou de celle d’à côté. Eh bien, pas du tout. Lucie devait aller à l’autre bout de son département et elle était bien contente que sa mère décide de l’emmener (elle était aussi pressée que sa fille de voir les résultats). "J’ai proposé à mes potes de les emmener car c’était plus pratique pour elles et on allait pouvoir se soutenir mutuellement". Cette bande de potes est arrivée avec vingt minutes d’avance et ça a été les plus longues minutes de leur vie. Au moment de l’ouverture des portes, Lucie se rappelle que les lycéens se sont jetés dans le lycée impatient de voir leurs résultats. "J’ai eu mon bac avec mention, j’étais heureuse et mes potes l’avaient aussi. Quand je l’ai dit à ma mère, elle était en larmes". Eh oui, les parents vivent le bac au même titre que leur enfant et ces derniers ont souvent du mal à retenir leur petite larme. Julien, aujourd’hui en master de communication était lui aussi venu avec sa mère. "Ma mère était tellement heureuse qu’elle pleurait même pour mes potes qui avaient eu leur bac, sur le coup, j’avoue avoir eu un peu honte".

Sandra a eu la chance de découvrir ses résultats dans son propre lycée mais pour elle, c’était hors de question que sa mère l’accompagne. En gros, sa mère l’attendait devant le lycée (parce qu’elle avait quand même dû accompagner sa fille) sans savoir si la chair de son sang avait obtenu le bac ou non. Sandra se rappelle : "en sortant du lycée, je me suis fait engueuler par ma mère alors que je venais d’avoir mon bac S avec mention". Au moment où elle a appris qu’elle avait le bac, elle a fêté cela avec ses potes, puis est allée chercher ses résultats. Près d’une heure s’est écoulée et elle n’a même pas pensé à prévenir sa mère qui voyait déjà le pire. Ce jour-là, Aude, étudiante en L3 de géographie, a passé une mauvaise journée. Elle était la seule de sa classe à aller aux rattrapages et même si elle était heureuse que ses potes aient leur bac, elle était totalement déprimée. "Ça fait un coup au moral quand tu te rends compte que tu es la seule à passer aux rattrapages alors que tous les autres de ta classe ont leur bac, même ceux qui ne venaient jamais en cours. Sur le moment j’étais totalement paniquée". Elle a pu trouver conseils auprès de ses amis mais surtout de ses professeurs présents, qui l’ont aidé dans le choix des matières à passer aux oraux. Tout était fait pour qu’elle sache comment gagner des points aux rattrapages du bac. Qu’on ait son bac du premier coup ou non, le jour des résultats reste marqué à vie dans nos mémoires et ce ne sont pas les étudiants qui vont nous dire le contraire.