Bac 2014 : Les rattrapages, le souvenir d'Antoine qui a repassé l'Economie et l'Histoire-Géo !

Ecrit par

Pour une partie des lycéens, le second round du bac va débuter avec les rattrapages. meltyCampus a rencontré un étudiant qui a passé cette épreuve, il nous raconte son histoire.

meltyCampus espère que vous avez suivi les conseils pour vous préparer aux résultats du bac 2014. Certains devront malheureusement passer par la case rattrapage et cette dernière est vécue comme un enfer, mais est-ce vraiment le cas ? D’accord, ceux qui s’y rendent vont devoir cravacher encore quelques jours pour décrocher le précieux sésame qui leur permettra d’aller en étude supérieure, mais d’après Antoine, ancien lycéen en filière ES spécialité maths, les rattrapages étaient "plutôt sympas". Ce dernier savait pertinemment qu’il devrait passer par les oraux "dès la fin de mes écrits je me suis mis à réviser, donc quand j’ai appris que je devais aller aux rattrapages ça n’a pas été une surprise. La seule question que j’avais était de savoir : combien de points vais-je devoir rattraper ?" Grace au travail qu’il a fourni, il n’avait que 23 points à rattraper, ce qui était largement réalisable. Ses parents étaient même très contents de ce résultat. Il a choisi l’Histoire-Géo et l’Economie, car il avait obtenu neuf à ces deux matières. Comme toutes les personnes qui se présentent aux rattrapages, il a bossé tout le week-end et il s’est présenté le lundi matin pour une journée d’épreuves."J’étais détendu, j’avais bien révisé et l’oral est mon point fort. Je n’ai aucun problème pour parler devant des personnes".

Bac 2014 : Les rattrapages, le souvenir d'Antoine qui a repassé l'Economie et l'Histoire-Géo !

Mais Antoine était étonné de l’ambiance sur le lieu d’examen "tout le monde est stressé, mais tout le monde se parle. On était tous dans la même galère, ce qui nous a rendu solidaires" nous raconte-t-il. Pour notre lycéen les épreuves commencent dès le matin avec l’Histoire-Géo et par chance il tombe sur l’URSS, un sujet qu’il affectionne tout particulièrement. Il fait donc son exposé, qui se passe très bien, l’enseignante lui pose quelques questions, mais très vite la conversation dévie sur l’actualité. Au bout d’un certain temps cette dernière lui dit "j’aimerais discuter avec vous plus longtemps, mais je ne peux pas, en tout cas ce fut un plaisir de vous rencontrer". Antoine s’est donc dit "ça commence bien, maintenant passons à l’Economie". Lorsqu’il arrive devant la salle, beaucoup d’étudiants attendent leur tour, les sortants racontent comment ça s’est passé en n’oubliant pas de donner leur plan. Lorsqu’il se présente devant l’enseignant, Antoine pioche un sujet, celui sur le système de production des années 80.

Bac 2014 : Les rattrapages, le souvenir d'Antoine qui a repassé l'Economie et l'Histoire-Géo !

Antoine rédige son plan et passe donc devant le prof, mais là c’est le drame "au bout de 5 minutes le prof me dit que le système de production dans les années 80 n’est pas le Fordisme mais le Toyotisme. Là c’est la panique, mais très vite je me reprends. Je connaissais le cours par cœur j’ai donc fait de l’improvisation. Tout était clair dans ma tête, je récitais mon cours comme une machine" nous raconte-t-il. Il est midi et ses épreuves sont finies, mais commence une après-midi d’attente pour avoir les résultats qui tombaient en début de soirée. Il attend donc avec son père sur le parking du lycée, et il s’imagine les notes qu’il pourrait avoir. Une heure avant les résultats, Antoine croise l’enseignante qui lui a fait passer l’oral d’Histoire-Géo. Cette dernière lui dit "ne vous inquiétez pas, vous avez obtenu votre bac", notre lycéen était abasourdi par ce qu’il entendait ! Il a bien entendu contenu sa joie et Antoine a voulu attendre d’avoir le papier entre ses mains. Une heure plus tard, c’était chose faite, il avait la confirmation qu’il était bachelier grâce à son douze en Economie et son quatorze en Histoire-Géographie. Si vous êtes dans le cas d'Antoine, meltyCampus vous donne le moyen de gagner des points au rattrapage.