Bac 2014 : L'épreuve de philo et ses mythes

Ecrit par

Le Bac approche pour vous, malheureux lycéens, avec, pour commencer les réjouissances, la traditionnelle épreuve de philo ! meltyCampus vous en dit plus.

Lorsque l’on parle de la philo au bac, il y a toujours quelqu’un qui, pour épater la galerie, raconte l’histoire de l’étudiant qui, ayant eu pour sujet l’audace/le courage ou autres selon les versions, aurait rendu une copie blanche en déclarant fièrement, "l’audace/le courage, c’est ça." Mes parents me la racontaient déjà au moment où j’ai moi-même passé le bac, et vous l’entendrez sûrement cette année. Libre à vous de tenter la même chose, mais en ayant le bon sujet, si c’est la technique ou le temps qui tombe vous aurez l’air un peu abruti. Ensuite, vous pouvez toujours clamer ce que vous voulez en rendant votre copie, c’est le surveillant que vous avez en face de vous. Pas le correcteur. Donc c’est inutile. Conclusion : faites votre épreuve de philosophie normalement, c’est plus simple. Et sans perdre de vue certaines choses, que nous allons dès maintenant vous rappeler. Pour aller plus loin : Games of Thrones saison 4 : les leçons de philo de la série !

Bac 2014 : L'épreuve de philo et ses mythes

La première c’est non, vous ne pouvez pas vous appuyer sur vos "expériences personnelles" pour étayer votre démonstration. C’est de la philosophie, par une thèse de développement personnel. Et si vous vous sentez particulièrement concerné par le sujet, ce qui arrive généralement lorsque vous devez travailler sur le temps, ou le passé, c’est tout à fait normal : vous vous trouvez face à une branche de la philosophie qui s’appelle l’Anthropologie et qui, pour faire court, parle de l’homme en tant que sujet pensant et sensible. Donc oui, il se peut que dans ce cas, vous vous reconnaissiez dans tel ou tel sujet, et c’est même voulu. La fuite du temps, ça nous concerne tous. Le désir aussi, et l’on peut continuer comme cela longtemps. Là où nous voulons en venir, c’est que dans ce cas il vaut mieux vous appuyer sur des thèses que sur vous, et là vous apporterez une réponse véritablement philosophique au sujet. Dans le cas contraire, votre place est chez votre psy, pas à l’épreuve de philosophie.

Bac 2014 : L'épreuve de philo et ses mythes

L’élément suivant ressemble un peu à ce que nous venons d’énoncer à savoir qu’en composition de philosophie, toute opinion personnelle politique, religieuse ou encore sociale est bannie. Donc non, ce n’est pas parce que vous devez composer sur la politique que vous devez chanter l’Internationale au correcteur dans votre travail ou que savons-nous encore. On ne vous demande pas votre avis, mais une démonstration. La copie engagée qui émeut aux larmes le correcteur et qui rapporte la note maximale est un mythe. Donc encore une fois, ne vous échauffez pas en rédigeant votre dissertation. Et nous insistons sur ce mot : une dissertation ce n’est pas un traité ou un manifeste. Si vous voulez vraiment votre bac, assurez-vous que vous écrivez ce qu’il convient d’écrire au bon endroit, et au bon moment. C’est rébarbatif mais c’est comme ça ! Et maintenant, bon courage à vous ! Et pour vous prouver que la philo mène à tout voici le portrait de Marion Le Naour, 21 ans, future enseignante de choc !