Australie : Un étudiant handicapé teste la solidarité des passants ! (vidéo)

Ecrit par

Que faites-vous lorsqu'une personne visiblement handicapée vous demande de l'aide ? Jordon Milroy a mené une expérience sociale sur la solidarité des inconnus.

La différence provoque parfois une réaction de rejet chez les passants. Pour les étudiants handicapés, c'est une double-peine quotidienne. Jordon Milroy (25 ans) vient d'être diplômé en communication de l'Université d'Auckland, capitale de la Nouvelle-Zélande. Le jeune homme souffre d'infirmité motrice cérébrale (IMC). Ce handicap est lié à un problème de développement du cerveau chez le fœtus ou le nourrisson. Concrètement, l'intelligence de Jordon n'est pas affectée. Il souffre d'hémiparésie, c'est-à-dire d'un problème de développement musculaire qui limite ses mouvements. Il peut marcher, mais s'aide parfois d'un déambulateur. La volonté de vivre son existence d'étudiant malgré tout joue un rôle décisif. Le handicap de Jordon a été causé par un accident vasculaire cérébral. Son élocution est lente et difficile. L'IMC touche en moyenne 1 à 2 naissances sur 1000 dans les pays développés. Jordon Milroy n'est pourtant pas du genre à s'apitoyer sur son sort. Le jeune homme s'est mis en tête d'escalader les tours les plus hautes d'Austalie afin de lever des fonds pour l'insertion des personnes handicapées. Avec l'expérience sociale ci-dessous, Jordon Milroy révèle le plus rude de ses combats. Le problème, ce n'est pas son handicap mais la réaction des gens.

Australie : Un étudiant handicapé teste la solidarité des passants ! (vidéo)

L'expérience sociale a été menée dans une grande ville australienne dont le nom n'a pas été révélé. Jordon Milroy ne porte aucune accusation, il se borne à constater les faits. La vidéo en caméra cachée est très dérangeante à regarder. Lorsque que Jordon s'adresse aux passants, ceux-ci l'ignorent voire le repoussent. Quand son complice en parfaite santé (Conan Visser) s'approche pour demander sa direction, les mêmes passants s'arrêtent et donnent le renseignement. Heureusement, quelques personnes s'arrêtent et viennent en aide à Jordon. Le jeune homme regrette que ces réactions solidaires soient si rares. "Les gens ont des réactions très négatives. Ceux qui m'ignorent me font me sentir comme un alien. Les personnes handicapées ne demandent qu'à être intégrées. Ma responsabilité en tant que personne handicapée, c'est de ne pas me morfondre dans mon coin" déclare Jordon. Cette expérience sociale a été réalisée avec les membres de l'association ICANIWILL qui encourage l'insertion sociale des handicapés. Ce n'est pas le handicap qui doit empêcher les étudiants de croquer la vie. Jordon Milroy est très actif sur les réseaux sociaux, où ses actions sont suivies par plus de 20 000 personnes. Que pensez-vous de cette expérience ?

Source : The Daily Mail