Astuce étudiante : Faire la fin des marchés pour remplir son frigo

Ecrit par

Avec la crise, les fins de mois sont difficiles pour de plus en plus de monde. Désormais, pour améliorer leur quotidien bon nombre d’étudiants font la fin de marchés, pour récupérer les invendus. Plus de détails avec meltyCampus.

Que ce soit par manque de moyens, ou par pur esprit d’écologique (non gaspillage alimentaire), de plus en plus de français pratiquent le glanage alimentaire qui consiste à récupérer des produits à la fin des marchés, voir même directement dans les poubelles des commerçants ou dans les containers des supermarchés. Une pratique présente chez les étudiants qui sont en situation de plus en plus précaire, et qui sont parmi les plus touchés par la crise économique. Les commerçants ont eux aussi remarqué ce phénomène présent à Paris mais aussi en Province. Au Mans un maraîcher nous a confié ‘’depuis trois ans, ils sont de plus en plus nombreux, la plupart du temps ce sont des étrangers ou des étudiants’’. Lila 21 ans a quitté le foyer familial depuis maintenant deux ans et, s’adonne à cette pratique depuis bientôt un an ‘’Etudiante, j’en avais marre de manger toujours un peu la même chose, c’est à dire des pates. Du coup avec mes colocs, mais aussi parfois toute seule, je fais la fin des marchés aux alentours de 12h45. Quand les clients sont partis et, que les commerçants sont entrain de ramasser leur étals ‘’. Si, pour encore beaucoup de français cette pratique peut paraître dégradante, Lila et ses amis s’en moquent ‘’ bien sur des fois, certains commerçants nous envoie des petits pics du genre ‘j’espère que lorsque vous travaillerez vous ne viendrez plus’. Mais on préfère prendre ça sur le ton de l'humour, c’est évident qu'on ne fait pas ça par plaisir’’.

Astuce étudiante : Faire la fin des marchés pour remplir son frigo - photo
Astuce étudiante : Faire la fin des marchés pour remplir son frigo - photo
Astuce étudiante : Faire la fin des marchés pour remplir son frigo - photo
Astuce étudiante : Faire la fin des marchés pour remplir son frigo - photo

Le désavantage de ces produits gratuits et, que leur date butoir de consommation est souvent très courte. Pour contrer le problème, il faut donc les préparer et les cuisiner dans la journée ou dans les 48 heures. En échange, une grande variété de produits vous seront souvent proposés, ce samedi Lila a pu récupérer prés d’une dizaine de produits différents ‘’des carottes, des radis, des asperges, des pêches, des melons’’, une bonne façon de ne pas négliger sa santé lorsque l’on est étudiant. De plus, vous pouvez aussi trouver des produits frais comme le poisson ‘’aujourd’hui on a même eu de la Sole, c’est tout de même plus de 20 euros le kilos !’’. Lila et ses colocs, avouent ne plus pouvoir se passer de la fin des marchés ‘’Avec cette technique, et en achetant le minimum à côté, on a à manger pour toute la semaine. Alors qu’on est cinq et, qu’on invite pas mal de monde à manger chez nous’’. Et vous, vous sentiriez vous capables d’aller glaner les invendus à la fin des marchés ?