Argent : Comment les étudiants apprennent à gérer leur budget !

Ecrit par

Quitter Papa et Maman pour la fac, c'est aussi apprendre à gérer son budget et ses factures. Pour les étudiants, la marche vers l'autonomie financière est longue.

Tant que tu habitais au domicile familial, la comptabilité de la maison ne te regardait pas vraiment. Quitter la maison des parents pour ton propre logement, c'est le début de l'indépendance. Tu découvres alors la joie des dépenses contraintes, ces factures qui tombent tous les mois quoi qu'il arrive et dont tu ne peux différer le paiement. Nous parlons du loyer, des charges (eau, gaz, électricité, taxe d'habitation, etc.) et de tous les abonnements devenus indispensables (internet, téléphone, etc.). Selon Slate, les étudiants et les jeunes actifs joignent la vulnérabilité professionnelle à la vulnérabilité économique. En attendant d'être payés pour étudier grâce à l'allocation d'autonomie pour tous, 54% des jeunes Français prennent un petit boulot pendant leurs études pour joindre les deux bouts. Jules, aujourd'hui comédien, a dû se résoudre à cette solution pour payer ses sorties. À l'époque, ses parents payaient son loyer, son téléphone et sa mutuelle... et lui laissaient 150 euros d'argent de poche par mois. "J’ai compris que la norme, c’était de travailler pour faire face à ce genre de dépenses. La vraie indépendance, la vie d’adulte, c’était aussi faire un boulot ingrat" explique Jules. Le jeune homme ne veut plus se sentir "un gamin économiquement, socialement indépendant."

Selon l'Insee, les étudiants quittent en moyenne leurs parents vers l'âge de 21 ans. Heureusement que Papa et Maman veille toujours sur la compta de leurs rejetons. La marche vers l'autonomie financière est longue. Moins de la moitié des hommes partis avec une aide de leurs parents avaient accédé à l'autonomie financière à 25 ans, selon une enquête réalisée en 2000. Ne jamais payer ses factures en retard, pour ne pas faire connaissance avec les découverts et les agios. C'est l'obsession de Julie, 23 ans. "La priorité pour moi, c’est d’abord de régler tous mes frais fixes. Ce serait une catastrophe de me retrouver dans le rouge à cause de ça, l'angoisse. Je regarde mon compte tous les jours" dit-elle. Les dépenses contraintes représentent aujourd'hui 60 à 70% de son budget. La jeune femme assure modérer l'impact en vivant en couple. Voilà une bonne raison étudiante de plus de fuir le célibat, payer les factures. Si ce n'est pas très romantique dit comme ça, au moins c'est une solution pragmatique. Gérer son budget est un apprentissage nécessaire. 15,6% des ménages surendettés sont jeunes, c'est-à-dire que ses membres ont moins de 30 ans. Mieux vaut apprendre dès la fac à ne pas gaspiller. Comment gères-tu ton argent à la fac ?

Source : Slate