Alexis Breut, 30 millions de vues sur Youtube et étudiant à l'ESRA

Ecrit par

En troisième année à l'ESRA, Alexis Breut cumule avec ses vidéos humoristiques, 30 millions de vues sur You Tube. meltyCampus vous en dit plus sur le nouveau phénomène du web.

meltyCampus vous parlait de ce canular vidéo mettant en scène un aigle s'attaquant à un bébé. Elle avait cumulé des millions de vue. Depuis quatre ans, Alexis Breut en fait de même. A l'heure actuelle, ses vidéos comptent plus de 30 millions de vues sur You Tube. C'est en 2008 que cet étudiant de 25 ans en troisième année à l'ESRA (Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle) de Rennes, écrit une chanson sur le jeu en ligne Hordes. Il l'enregistre puis la poste sur You Tube. La vidéo est repérée et reprise sur la page d'accueil du site du jeu. Encouragé par ce succès d'estime, il réalise un premier "Point Culture" sur les zombies, en août 2009. C'est son plus grand succès : les "Points Culture" expliquent, en alliant pédagogie et humour, un sujet particulier allant des Pokemon à l'astronomie, en passant par les zombies et les chats. "Maintenant, quand je dis que les vidéos de Hordes ont bien marché, ça semble ironique" déclare Alexis à ouest-france.fr. En effet, ces vidéos cumulaient "seulement" quelques milliers de vues sur le net alors que les "Points Culture" totalisent elles, de 500 000 à 2 millions de clics. Un succès d'autant plus étonnant que les points cultures peuvent durer jusqu'à 30 minutes.

"Je peux en dire plus, comme ça. Certains se plaignent mais globalement, les commentaires sont positifs " sourit l'étudiant. Le vidéaste s'adresse à un public hétérogène.Il reconnait cependant que certaines références appartiennent à la culture "geek" au sens large du terme. Aujourd'hui Alexis s'est fait un nom sur la Toile. Il est ambassadeur de Fanatic Game, un réseau social d'amateurs de jeux vidéo. Celui-ci payera son déplacement au Monaco Anime Game Show, un salon consacré aux mangas et aux jeux virtuels, en mars prochain. Une manière de rencontrer ses fans et se constituer un réseau. Sa nouvelle notoriété l'aide dans ses études. Son projet de fin d'année, à l'Esra, a été financé via la plateforme Ulule. Cependant, Alexis ne se voit pas, à la différence de Norman Thavaud, star du web et héros du film "Pas très normales activités", tenter sa chance au cinéma. On imagine qu'Alexis, avec ses antécédents d'amateur de jeux, sera ravi de la sortie prochaine de GTA V.