Alcool : Top 5 des pratiques insupportables chez les étudiants !

Ecrit par

Beaucoup d'étudiants aiment bien lever le coude de temps à autres, et chez meltyCampus on n'a rien contre. Seulement parfois on voit des comportements... Particuliers...

Le binge-drinkeur de l'extrême

via GIPHY

On vous a déniché un algorithme qui trouve le meilleur moment pour un before. Le binge-drinkeur de l'extrême (binge-drinkeur, oui, on invente des néologismes foireux et on assume), lui, s'en fout. Quand on lui dit "viens, y a une soirée", il lâche tout et se précipite. Vous attendiez du monde à 20H, il est là pour le goûter, option alcool. Résultat, quand vos autres potes se pointent, il a déjà éclusé pas mal et il est donc déjà bourré. À 22H, première teq' paf pour les autres, lui à force d'enchaîner les shots tous les quarts d'heure est ivre mort. Et à minuit, quand vous commencer à vous motiver pour aller en boîte, le binge-drinkeur de l'extrême n'est plus qu'une carpette imbibée noyée dans son vomi. Dont vous ne savez pas quoi foutre.

L'abonné.e aux gros craquages

via GIPHY

Jean-Micheline aime picoler avec les copains. Sauf que, contrairement au commun des mortels, Jean-Micheline ne suit pas la voie habituelle du triptyque de la cuite, à savoir presque normal -> raconte n'importe quoi en rigolant trop fort -> ronfle dans un coin de la pièce. Non, Jean-Micheline figure toujours en première place des pires souvenirs de soirée à force de faire n'importe quoi. Pisser sur les chaussures des invités, faire l'hélicobite debout sur la table sous le nez de son ex, demander une dédiboobz au flic venu pour tapage nocturne, chaque fois une nouvelle connerie à inventer. Sa devise ? Je suis venu, j'ai bu, j'ai perdu (ma dignité).

Le gros lourd

via GIPHY

Bon, OK, le gros lourd peut éventuellement être une grosse lourde mais d'expérience, c'est plutôt un comportement masculin. Quand il n'est pas occupé à écrire les pires messages Tinder, le gros lourd en soirée est convaincu qu'il DOIT pécho. Sinon sa vie est finie. Du coup, soit un malade s'amuse à menacer des mecs pris au hasard de tuer toute leur famille s'ils ne ramènent pas une fille par semaine chez eux, soit le gros lourd pense n'importe comment mais ne tranchons pas, on sait jamais. Bref, vous ne lui parlez pas de la soirée parce qu'il est occupé à draguer, et les jours de malchance, il se prend râteau sur râteau et vous avez un peu envie de faire semblant de ne pas le connaître.

L'adepte de l'alcool pour tous

via GIPHY

Souvent, en soirée, il y a une personne qui ne boit pas. Peut-être parce que l'alcool a failli la tuer, parce qu'elle n'aime pas ça, parce que c'est sa religion ou parce qu'ici c'est une soirée étudiante et que cette personne ne boit que du champagne millésimé, excusez-moi nous n'avons pas les mêmes valeurs. Appelons-la Martine-Henri. Pendant que tout le monde s'en tape cordialement de savoir ce qu'il y a dans le verre de Martine-Henri, apparaît Karina-Georges qui considère qu'à une soirée, tout le monde doit se cuiter. Karina-Georges va donc passer toute sa soirée à tenter de convaincre Martine-Henri de boire. Franchement, stop. Avoir un prénom moisi n'autorise pas à faire chier le monde pour rien.

Le portefeuille constipé

via GIPHY

Autrement dit, quelqu'un de si radin que ça en devient grotesque. Évidemment, beaucoup d'étudiants galèrent, et si un anglais a utilisé son prêt étudiant pour devenir trader, dans la plupart des cas, il s'agit de compter ses sous. Cela étant dit, il faut quand même arrêter de déconner. La dernière fois, Radin en Chef s'est pointé les mains dans les poches, collé à un autre invité qui apportait un pack de bière pour faire croire qu'il a participé. Il a ensuite profité un maximum, a mangé le plus possible et a fait bien attention à ne pas trop boire pour, à 5H du matin, être assez lucide pour se tirer avec deux bouteilles pleines, la dernière pizza et trois rouleaux de P.Q. Heureusement qu'il raconte super bien la blague du pingouin qui respire par le cul, sinon il ne serait plus invité.