Adopteunmec : Episode 3, J'ai testé pour vous le site (et ça a été compliqué)

Ecrit par

Après avoir testé pour vous Tinder, puis Snapchat, les deux applis étudiantes du moment. J'ai eu envie de tester Adopteunmec, le site où les hommes ne sont que produits ! On dit que le pouvoir transforme les gens, que vais-je donc devenir sur ce site ? La réponse maintenant !

Comme vous le savez, j'ai décidé de tester le site de rencontre Adopteunmec. Car oui, toutes les semaines je décortique les pires messages de notre étudiante inscrite sur le site, mais bon, j'aimerais voir s'ils sont aussi directs avec une jeune fille moins "ouverte et fun". La semaine dernière j'ai créé mon profil, reçu mon premier charme et répondu à mes premiers messages. Pour l'instant, je n'accroche pas du tout, malgré le pouvoir que j'ai. Au départ, j'acceptais tous les charmes, mais j'ai rapidement remarqué que c'était une mauvaise idée. Maintenant, je me retrouve à parler à trois mecs, je réponds mais le cœur n'y est pas. Dans la catégorie "Produits régionaux" de la page d’accueil, je retrouve tous les mecs qui vivent près de chez moi (pas près comme mes voisins mais assez près pour que je les croise dans le bus). Tout ce que je ne voulais pas ! Puis je tombe sur un jeune homme que je connais de loin, une connaissance on va dire. C'est drôle de voir comment on peut jouer un personnage sur le net. Son profil est bidon, ses photos datent d'il y a trois ans. Cet homme n'est que MENSONGE. Quand je vois ça, je me dis que je suis contente de le connaitre que de loin.

Assez, il est temps de quitter ce supermarché qui ressemble davantage à une brocante qu'à un Carrefour. Ce que je retiens : certains mecs payent tous les mois pour pouvoir envoyer des messages à des filles. Je suis désolée de vous embêter avec ça, mais c'est de loin ce qui m'a le plus choqué. En aucun cas, j'aimerais fréquenter un mec qui est tellement désespéré ou asocial qu'il doit payer pour pouvoir draguer devant un ordi. Il y a le coté "marchandise" qui pourrait déranger aussi, mais bon, tant que ce n'est pas moi qui suis identifiée à un objet, ça me va. Ce qui est cool par contre, c'est que je peux rechercher exactement ce que je souhaite. Je n'ai qu'à taper mes critères dans la barre de recherche"Gogole". Ce qui est moins cool, c'est que les mecs/produits peuvent voir si je suis en ligne ou pas. Avec ça, difficile d'esquiver les messages. Ils peuvent aussi voir quand je visite leur profil et quand je lis leur message.

Pire que Facebook dis donc ! Enfin je dis ça, mais je suis bien contente de savoir que le beau goss du 78 à bien ouvert mon message. Malgré quelques points négatifs, je pense que le site est à tester ! Je ne suis pas certaine que vous trouverez chaussure à votre pied, mais c'est possible. Depuis qu'on a découvert le premier rendez-vous Tinder de Matthieu, on croit aux sites de rencontres, donc foncez ! Moi de mon côté, je vais de ce pas désactiver mon compte et aller à la recherche d'une nouvelle tendance à tester pour vous. Si vous avez des idées, faites-en nous part sur la page Facebook de meltyCampus, ainsi qu'à cette adresse : lala.n-diaye@eeple.fr.