7 signes que tu fais trop la fête à l'université !

Ecrit par

Faire la fête à l'université, c'est pratiquement un mode de vie. Seul bémol, il ne faut pas abuser des bonnes choses. Surtout avant tes partiels.

La vie est suffisamment précieuse pour mériter que les étudiants la célèbrent. Les fêtes géniales et la fac, c'est une longue histoire d'amour. C'est le moment d'en profiter, parce que dans 10 ans tu auras beaucoup plus de mal à rester debout jusqu'au bout de la nuit. Sans compter toutes les responsabilités qui t'attendent à la sortie de la fac. Sur meltyCampus, nous sommes très concernés par vos soirées étudiantes. Tant que personne ne se met en danger, nous rions volontiers de ces 10 choses stupides que tu fais en soirée quand tu es bourré. Par contre, il arrive un moment où tu devrais un peu lever le pied. Pour que la fête ne tourne pas au cauchemar, tu dois connaître tes limites. Avec HerCampus, nous avons fait la liste - oui, encore. Nous sommes des fétichistes des listes - des signes que tu fais un peu trop la fête à l'université. 1. Ton sommeil se dérègle. Cela va de la fatigue chronique en cours aux difficultés à t'endormir avant une heure avancée de la nuit. Tu as besoin de sommeil pour recharger tes batteries... 7 à 8 heures en moyenne pour être en forme. Au pire, nous te conseillons la sieste de 15-20 minutes pendant la journée.

2. Tes notes baissent dangereusement. Tu dois réussir tes partiels pour compenser tes piètres performances en TD ? Cela veut dire que tu n'as pas travaillé correctement depuis la rentrée. Fais attention, ne tombe pas dans la spirale des rattrapages. Tu gâcherais cette période de Noël qui commence dès novembre pour les étudiants. Il est temps de t'y mettre sérieusement. 3. Tu as des sautes d'humeur. C'est le signe que quelque chose ne tourne pas rond. Ton cerveau allume un gros gyrophare d'alerte. C'est un signe d'épuisement nerveux. Tu dois garder un peu de temps pour toi au calme, c'est urgent ! 4. Tu te disputes avec tes proches. Tes colocataires et/ou tes parents désapprouvent ton rythme de vie. Quand ton comportement provoque des conflits, il est temps de ralentir... et de mettre un peu d'eau dans ton vin. 5. Tu ne sais plus faire la fête sans alcool. C'est utile de rester - à peu près - sobre quand on est le capitaine de soirée... sans compter qu'il est tout à fait irresponsable de prendre le volant après avoir bu. Préserve ta vie et celle des autres. 6. Tu tombes souvent malade. Ton corps est épuisé et tes défenses immunitaires ne suivent plus. 7. Tu oublies souvent ce qui s'est passé en soirée. La faute à l'alcool et à la fatigue. Ton cerveau a du mal à fixer tes souvenirs... prends garde, ça te jouera des tours pendant tes révisions de partiels. T'es-tu reconnu en fêtard à la fac ?

Source : HerCampus