7 moments gênants qui t'arrivent à l'université !

Ecrit par

Tu es étudiant à l'université, aucun doute tu as la classe... sauf quand tu aurais mieux fait de tourner sept fois la langue dans ta bouche avant de parler.

Tu apprécies ta liberté de parole à la fac. Quel plaisir de ne plus être traité comme un bébé qui doit laisser parler les adultes ! Au risque de paraphraser Spiderman, un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. En gros, tu es responsables de ce que tu dis... même quand il s'agit d'âneries plus grosses que toi. Oups... parfois tu te dis que tu aurais mieux fait de ne pas l'ouvrir. Tu préférerais encore revivre ces 10 situations WTF à la fac. Avec HerCampus, nous avons dressé la petite liste de la honte rien que pour vous. Si si, c'est cadeau. Ne nous remerciez pas. 1. Quand quelqu'un te doit de l'argent. C'est une situation très injuste, parce que tu es complètement légitime à réclamer ton dû. Le problème, c'est que tu avais prêté à un pote pour lui rendre service... et maintenant c'est toi le méchant de l'histoire. Il faudra bien qu'il te rembourse, pourtant. Discutez-en calmement, sans passion mais avec fermeté. C'était un prêt, pas des étrennes de début d'année.

2. Quand tu es invité quelque part sans tes potes. Vous passez beaucoup de temps ensemble, et d'un seul coup tu les lâches pour vivre ta vie. Tu ne sais pas comment leur dire gentiment que non, ils ne peuvent pas se ramener pour squatter. 3. Quand tu as blessé quelqu'un sans le vouloir. Imaginons ce genre de dialogue. "J'ai lu un article, tu sais celui qui dit que le prénom influence la mention au bac ! Il paraît que les Kevin sont des gros abrutis !" Sourire crispé. "Mon frère s'appelle Kevin et il passe le bac cette année". VDM pour toi. 4. Quand tu casses quelque chose qu'on t'a prêté. Tu n'as pas le choix, tu dois rembourser ou en racheter un neuf. Avec une boîte de chocolat et tes excuses en prime. 5. Quand on t'invite mais que tu préférerais être seul(e). Deux solutions. Tu prends sur toi et tu y vas, ou tu inventes une bonne grosse excuse bidon. 6. Quand tu reparles à quelqu'un après la dispute du siècle. Vous n'aller pas bouder jusqu'à l'année prochaine. Appliquez ces 10 façons étudiantes de vous disputer comme des adultes. 7. Quand quelqu'un dit un truc qui te hérisse vraiment. Il faut toujours respecter les autres. Partant de là, tu as parfaitement le droit de défendre tes opinions. Quoi qu'il arrive, garde ton calme. As-tu vécu un de ces moments gênants à la fac ?

Source : HerCampus