7 compétences utiles qu'une étudiante apprend dans une sororité !

Ecrit par

Les étudiantes qui appartiennent à une sororité sont réputées superficielles. Pourtant, le groupe les aide à développer certaines compétences très utiles.

Les associations étudiantes ont un poids conséquent outre-atlantique. Environ 20% des étudiantes appartiennent à une sororité dans les facs américaines. Ces organisations non-mixtes sont des éléments incontournables de la vie sur le campus. Elles organisent des bonnes œuvres, soutiennent financièrement leurs membres en difficulté financière et fonctionnent comme un réseau d'influence. Au cinéma, nous voyons souvent les sororités caricaturées comme des espèces de sectes, avec leurs rituels secrets et leur fonctionnement opaque pour qui n'en fait pas partie. La série étudiante Scream Queen est un bon exemple du genre. Ces demoiselles traînent souvent une réputation de filles superficielles, vaniteuses et pourries-gâtées. Pourtant d'après CollegeCandy, la sororité enseigne au moins 7 compétences très utiles dans le monde du travail. 1. Savoir organiser son temps. Toutes les activités obligatoire de la sororité s'ajoutent au cours, au devoirs à rendre et à la vie sociale. Mieux vaut savoir faire un planning qui tienne la route, ou gare à l'amende.

2. La communication. Il ne s'agit pas uniquement de bien s'exprimer en public, présenter un projet ou simplement amorcer la conversation avec un inconnu. Les événements organisés par une sororité donnent l'expérience nécessaire pour affronter toutes les situations. La capacité à rebondir est l'un de ces 10 signes que tu as étudié la communication. Un bon communiquant sait gérer les crises. 3. Le charisme. Une sororité n'est pas un groupe uniforme de clones. Elle doit permettre à chacune de ses membres de développer son potentiel, y compris en prenant les rênes d'une opération. 4. Le travail d'équipe. Tout le monde ne peut pas occuper la place de leader 100% du temps. Aucune opération ne fonctionne sans les petites mains. 5. La notion de code vestimentaire. Les étudiantes des sororités ne sont pas des poupées Barbie toujours tirées à quatre épingles. En revanche, elles savent toujours comment s'habiller en fonction des événements. 6. La gestion des conflits. Les sororités sont un ensemble d'individualités disparates, qui se heurtent inévitablement les unes aux autres. Une sororité apprend à ses membres à coexister en harmonie, sans quoi le chapitre implose. 7. Rédiger un CV percutant. Toutes vos réalisations peuvent faire la différence en entretien. Avez-vous développé une de ces compétences ?

Source : CollegeCandy