50 Shades of grey, la lecture de Jade

Ecrit par

50 nuances de Grey, un roman passionnant, addictif même qui a séduit des millions de lecteurs. Le premier tome de la trilogie Fifty Shades plonge d'emblée le lecteur dans un monde envoutant et dérangeant…

Anastasia Steele est étudiante en littérature. Pour rendre service à sa meilleure amie Kate, elle accepte d'interviewer à sa place l'énigmatique Christian Grey, PDG richissime d'une grande entreprise. Dès lors, sa vie prend un autre tournant et Anastasia, qui n'a jamais été amoureuse, succombe au charme de Grey. Il est beau, intimidant, froid et "maniaque du contrôle". Mais elle découvrira très vite que l'homme cache bien des secrets, et notamment des penchants sexuels très particuliers… Envoûtée, elle se laissera emporter par sa passion sans vraiment s'apercevoir jusqu'où cela l’entraîne. Cinquante nuances déclinées autour d'un homme, d'une femme et de leur relation, signé El James.

50 Shades of grey, la lecture de Jade

Le premier roman de El James est un coup de maître. Quelques mois seulement après sa parution, certaines universités avaient déjà décidé de l'intégrer à leur programme. Dès les premières lignes, on a du mal à lâcher le livre. Et cette impression s'amplifie lorsque Christian Grey fait son apparition. De même qu'Anastasia, le lecteur succombe au charme de Christian Grey. En laissant libre cours à son attirance, Anastasia s'engage dans une relation torturée, très éloignée des histoires d'amours conventionnelles des jeunes de son âge. En même temps que l'amour, elle découvre la souffrance à la fois physique et morale. Car derrière l'image de Christian Grey, homme beau riche et puissant, se profile celle d'un amant sadomasochiste, autoritaire et insatiable. Une relation passionnée naît entre les deux, fruit de compromis, de peur, de destruction et d'amour.

L'histoire d'Ana et de Grey est obsédante. Sans doute parce qu'elle fait jouer le coté pervers de l'homme, qui assiste à la relation compliquée entre Ana et Grey, mais aussi à leurs ébats hors du commun. L'univers sadomasochiste de Grey interpelle, fascine. Transformé en voyeur, le lecteur ne peut plus quitter les personnages, tiraillé entre le besoin d'en apprendre plus et le dégoût que certaines descriptions peuvent provoquer. Car les mots sont crus : "Je ne fais jamais l'amour. Je baise brutalement." annonce Christian Grey à Ana. La couleur est donnée, le lecteur est prévenu. Qu'on ne s'attende pas à une histoire d'amour bête et méchante entre une jeune fille innocente et un homme puissant. Bienvenue dans un univers contrasté, à la fois amoureux, pervers et destructeur. Quant à ceux qui auraient peur de succomber au charme de Grey via l'écriture, ils pourront se rattraper prochainement, avec la sortie du film prévu pour l'été 2014...

50 Shades of grey, la lecture de Jade
50 Shades of grey, la lecture de Jade