5 trucs que les étudiantes n'osent pas demander à leur copain !

Ecrit par

Savoir ce qui se passe dans la tête des filles, voilà un sujet sur lequel les étudiant ont du mal. Nous avons préparer une petite liste de ce qu'elles n'osent pas demander.

À quoi tu penses ? Les garçons ont souvent eu envie de poser cette question à leur copine. Pouvoir deviner à l'avance ce que l'autre a en tête, ce qui la préoccupe ou lui fait envie... C'est un peu le fantasme de maîtrise et de toute-puissance des étudiants. La connaissance permet de se préparer pour l'action. Elle évite pas mal de bourdes regrettables aussi. Les mecs donneraient cher pour connaître les 10 pensées d'une fille pendant l'acte. Mais avant d'en arriver là, encore faut-il être capable de construire une relation de couple durable. Ou de trouver un plan d'un soir potable, mais les risques de déception sont plus élevés. Les filles ne précisent pas toujours immédiatement ce qu'elles pensent ou veulent. Elles prennent le temps d'y réfléchir et y reviennent ensuite... juste alors que leur mec pensait la question réglée. Pour vous aider à comprendre messieurs, voici avec femme-santé ce que votre copine n'ose pas vous demander !

1. Que vous la touchiez sans y penser. Nous parlons de caresses, d'effleurements tendres, de petits câlins. C'est une façon simple de lui montrer que vous tenez à elle... à condition de ne pas les monnayer contre ses faveurs. Lorsque vos gestes ne sont qu'un prétexte pour folâtrer sous la couette, c'est tout de suite moins romantique. 2. Que vous la surpreniez. Vous n'avez pas besoin d'organiser un dîner au chandelles comme dans les films. Vous pouvez commencer avec des gestes plus simples, et plus ancrés dans le réel. Vous n'avez pas besoin d'être mièvres. Un petit-déjeuner innovant, une ballade dans un coin qu'elle adore ou ce film culte pour elle, c'est suffisant. 3. Que vous lui disiez "je t'aime". Ne le faites pas bêtement ou mécaniquement. Un peu de sincérité la fait fondre. 4. Que vous assumiez devant vos amis. Ne cherchez pas à impressionner vos potes, elle n'est pas votre propriété. À l'inverse, ne faites pas le mec qui oublie sa copine dès que ses potes sont dans les parages. Eux et elle sont importants, ils ont chacun leur place. Créez un équilibre. 5. Que vous lui écriviez. Les petits mots doux rendent plus heureux à la fac. Ce sont ces petites attentions qui creusent la relation. As-tu déjà demandé à ta copine étudiante ?

Source : femme-sante.fr