5 questions que le recruteur n'a pas le droit de te poser !

Ecrit par

Un entretien d'embauche est un moment stressant. Vous vous êtes soigneusement préparé à toutes les questions pièges. Savez-vous reconnaître celles qui sont illégales ?

Les candidats à un poste passent beaucoup de temps à préparer leur entretien d'embauche. En tant qu'étudiant en recherche d'emploi, tu es à la fois très apprécié et très vulnérable aux abus. Si tu es tenu de respecter un certain nombre de règles (bienvenue dans le monde de l'entreprise), ton recruteur n'a pas le droit de te demander n'importe quoi. La plupart du temps, les RH sont professionnels. Mais tu n'es pas à l'abri de ces 5 questions-piège en entretien. Voici maintenant 5 questions que le recruteur n'a pas le droit de te poser. 1. "De quelle origine êtes-vous ?" En général, ce n'est pas aussi direct. Mais lorsque ton recruteur s'enquière de ton ethnie, de ton "pays d'origine" ou de quoi que ce soit de ce genre, c'est illégal. L'article L1132-1 du Code du travail est là pour te protéger de ce genre de pratique.

2. "Quelle religion pratiquez-vous ?" Vous abordez le passage du règlement intérieur sur la laïcité dans l'entreprise. Ton recruteur doit s'assurer que tu adhères aux règles communes, mais n'a pas le droit de te demander ta confession. Tu seras aussi héroïque que cet étudiant, qui transgresse une règle religieuse pour sauver un enfant. 3. "Avez-vous des problèmes de santé ?" Cette question est considérée comme discriminatoire à l'embauche, si cela n'a aucun rapport avec ton poste ou tes compétences. Exemple, les tests physiques pour devenir pompier/militaire/gendarme/prof de parachute restent pertinents. 4. "Êtes-vous syndiqué ?" Toujours la même rengaine, cette question est jugée discriminatoire par les articles L 1221-6 et L1132-1 du Code du travail. 5. "Avez-vous un casier judiciaire ?" La seule chose que le recruteur peut réclamer, c'est une copie de l'extrait 3 de ton casier. Elle indique les condamnations à des peines privatives de liberté prononcées par les juridictions françaises pour crime ou délit. C'est obligatoire pour travailler dans la sécurité, la comptabilité/finance ou avec des mineurs. As-tu déjà vécu un entretien d'embauche WTF ?

Source : www.terrafemina.com