5 façons de gérer un coloc' insupportable !

Ecrit par

La colocation est une solution pratique pour se loger, mais ça ne se passe pas toujours bien. Voici 5 conseils pour survivre à un coloc insupportable !

Se loger quand on est étudiant impose quelques sacrifices. Tu as le choix entre la chambre en résidence universitaire (pas forcément très confortable, ni bien isolée), la chambre dans le parc locatif privé (minuscule et hors de prix) ou la colocation étudiante. Entrer dans une colocation, cela signifie intégrer un certain nombre de règles sur la vie en communauté. Il y a ces 5 choses auxquelles personne n'échappe en colocation. Tu n'es plus en colo, vous êtes tous des adultes plus ou moins responsables... enfin, sauf ceux qui se sont manifestement trompés d'adresse. Tu peux croiser la réincarnation de Sheldon Cooper. Mais il y a bien pire d'après Hexjam, c'est le coloc' en mode sale gosse mal élevé. Voici cinq conseils pour le remettre à sa place ! 1. Il a un humour blessant et désagréable. Certaines personnes ont besoin qu'on leur rappelle les limites légales ET morales du rire. Sois franc avec lui, avoue ce qui te dérange. Il ne faut pas rire DE quelqu'un mais AVEC quelqu'un. Il refuse d'écouter ? Sois ferme, et garde ton calme. Il finira par se lasser. Vous pourrez même devenir potes, à la longue.

2. Il veut absolument changer de chambre avec toi, alors que tu es déjà installé. Tu as pris la place d'un ancien colocataire, tu es donc la dernière pièce rapportée dans le groupe. Avant de céder ou de refuser, propose d'en parler avec tous les colocs. Ce genre de répartition doit être gérée par toute la communauté. 3. Il ne fait jamais ses corvées. La vaisselle ? Le ménage ? Les courses ? Ce coloc' est un vrai parasite. Il est temps de lui rappeler que vous n'êtes pas à l'hôtel. Réunissez-vous tous et créez un planning. Celui qui ne le respectera pas devra payer une amende. 4. Il rentre ivre un jour sur deux à quatre heures du matin en braillant. Même topo, le dialogue. Une bonne engueulade même pourrait l'aider à prendre conscience du problème. En cas de récidive, menace de mettre le verrou de l'intérieur. Juste pour bluffer, hein ! La perspective de payer une amende à la colocation pour tapage nocturne devrait aussi faire son effet. Taper au porte-feuille, c'est nul mais ça fonctionne ! Ce conseil vaut aussi pour les colocs sex addicts qui ramènent leurs conquêtes n'importe quand. 5. Il monopolise la TV et/ou la salle-de-bain. Là, c'est du lourd. Une seule solution, négocier un partage horaire équitable. Faites un planning des soirées TV et des matins dans la douche. Ou sinon, tu peux lui couper l'eau chaude. Nan, on plaisante. Avez-vous connu un coloc' insupportable ?

Source : Hexjam