5 étudiants que tu croiseras à Amsterdam

Ecrit par

Si tu as décidé de partir quelques jours à Amsterdam cet été, tu croiseras forcément ces 5 étudiants... Bon courage à toi.

Amsterdam, la Venise du Nord... Si la ville néerlandaise attire pour ses canaux, ses immeubles branlants et ses nombreux musées, force est d'avouer que c'est aussi grâce à ses nombreux coffee-shops (qui font d'ailleurs partie des 10 bonnes raisons d'étudier à Amsterdam). En tout cas, nombreux sont les étudiants qui s'y rendent sans jamais aller visiter la maison d'Anne Frank ou le musée Van Gogh, mais qui connaissent par coeur les coffee-shops du centre et le quartier rouge. À certaines périodes de l'année, vous y croiserez même tellement de français qu'un doute viendra poindre votre esprit : suis-je vraiment aux Pays-Bas ? Coup d'oeil sur ces 5 étudiants que l'on croise systématiquement.

Les étudiants en enterrement de vie de garçon

L'un d'entre eux se marie et les autres ont décidé de lui offrir un petit week-end à "Dam" pour profiter de la vie nocturne de la ville. Ils sont surexcités, pointent du doigt les prostituées du quartier rouge, s'enfilent des space cakes à longueur de journée et passent devant les musées sans même les regarder. Pour se donner bonne conscience, ils en visitent quand même un, mais en parlant très fort et en se marrant devant les toiles. Vous les croisez plusieurs fois dans le centre ville (qui est tout petit) et à chaque fois, vous les avez entendus arriver de loin. Ils vous font un peu honte, il faut bien le dire.

Les étudiantes-infirmières qui fêtent leur diplôme

Cette bande de copines a décidé de passer un week-end à Amsterdam pour fêter leur diplôme. Elles sont contentes et un peu surexcitées, à l'instar des mecs qui enterrent la vie de garçon de l'un des leurs pré-cités. Elles passent beaucoup de temps dans les bars mais n'y boivent qu'un mojito ou deux et n'osent pas trop s'aventurer dans les coffee-shops. L'une d'entre elles, plus téméraire, finira quand même par y entraîner les autres.

L'étudiant en Erasmus complètement défoncé

Il/elle a décidé de passer une année à Amsterdam dans le cadre du programme d'échanges Erasmus (il/elle doit venir d'une de ces facs qui envoient le plus d'étudiants à l'étranger). Grosse erreur ! Avec la découverte de la vie nocturne de la ville, il/elle a complètement cessé d'aller en cours, ne parle pas un mot de néerlandais (mais gère l'anglais par contre) et connaît intimement tous les bars et coffee-shops du centre. Il vous raconte son périple avec un oeil rougi et un sourire béat, puis dans un éclair de lucidité, lance : "ça va être dur de rentrer en France !"

L'étudiante qui sait pourquoi elle est là

Elle aussi est en Erasmus mais contrairement à l'étudiant précédent, ne s'est pas laissée draguer par les lumières colorées de la ville. Elle est très sérieuse, se déplace à vélo et révise dans les nombreux parcs de la ville. Elle regarde avec une certaine once de mépris les étudiants français qui viennent à Amsterdam pour fumer du cannabis et se faire des sensations fortes dans le quartier rouge. Elle soupire en expliquant que "la ville vaut bien mieux que ça".

L'étudiant timide qui fait du tourisme

Il a choisi Amsterdam parce que c'est beau et que paraît-il, on s'y amuse bien. Mais il est seul et regarde avec amertume les groupes de potes défoncés qui marchent devant lui sans s'arrêter. Il est allé dans un coffee-shop et y a timidement commandé un space cake qu'il n'a pas fini. Il préfère déambuler dans la ville en prenant des photos des bâtiments et en faisant des tours de bateau. Invitez-le !